Regardons la Nature de près

Regardons la Nature de près

Les parcs et les jardins accueillent de belles espèces animales. Utilisez les menus "CATEGORIES" et "PAGES" pour les voir vivre en Île-de-France (surtout à la Haute-Île !) et en province. Vous aussi, observez et aimez les pour la sauvegarde de notre nature.


50 - A la Saint-Valentin : ça chante ! 16/02/2013

Publié par Olivier Hépiègne sur 16 Février 2013, 22:56pm

Catégories : #NATURE

16/02/2013

 

Le saviez-vous ?

A partir de cette date, ou de mi-février, les oiseaux recommencent à chanter. Et nous avons aussi les premiers bourgeons éclos.

 

I7MGES 8866 DxO

 

I7MGES 8858 DxO

 

Aujourd'hui les choristes ne se sont pas mis sur des points dominants.

Notre soprano Troglodyte Mignon inonde ses environs de ses chants mélodieux et très puissants, d'autant plus qu'il est l'un des plus petits.

Aujourd'hui il y avait les choristes dans ce froid avec ses compagnons givre et glace !

La météo annonçait un 4 degrés, mais pour le parc la Haute-Île c'est 2 degrés.

 

Nous avons donc un milieu calme et attrayant...

 

Des perruches à collier passent toujours dans le même sens, direction Champs sur Marne. Par groupe de 5, cette fois-ci.

En voici quelques unes passant juste au-dessus de ma tête.

 

I7MGES 8798 DxO

 

I7MGES 8799 DxO

 

Le givre s'est installé partout, là où il le pouvait. La moindre végétation en est couverte. C'est un joli spectacle.

 

I7MGES 8792 DxO

 

I7MGES 8815 DxO

 

Par contre les massettes ne sont pas givrées. Le soleil les éclaire et leur garantit une chaleur minimale !

 

I7MGES 8813 DxO

 

Petite observation.

Ce monde couvert de givre est temporaire. Le soleil est à peine levé que le givre sur l'herbe a disparu, sauf derrière l'arbre.

 

I7MGES 8857 DxO

 

La glace a commencé à rendre la surface du grand bassin toute glissante et immobilise toute végétation.

 

I7MGES 8879 DxO

 

I7MGES 8880 DxO

  

De ce côté les herbes habituellement hors d'eau sont prisonnières. La lumière de ce jour est parfaite.

 

I7MGES 8877 DxO 

 

Il y a quand même quelques espaces où les derniers fuligules milouins (une dizaine), deux fuligules morillons, un chipeau, un grèbe castagneux et deux huppés (qui pourraient très bien être un couple) peuvent se retrouver.

Tout est calme, et les oiseaux d'eau attendent le dégel.

 

I7MGES 8840 DxO

 

I7MGES 8843 DxO

 

Parfois une foulque macroule pique un sprint, poussée à le faire à cause de la promiscuité.

 

I7MGES 8825 DxO

 

I7MGES 8828 DxO

 

Deux gallinules poules d'eau ensemble...

 

I7MGES 8821 DxO

 

Une branche immergée fait office de perchoir.

 

I7MGES 8823 DxO

 

Comment sortir de cette situation ? La glace se casse facilement sous son poids, mais la foulque a la technique.

 

I7MGES 8818 DxO

 

I7MGES 8820 DxO 

 

Comme vous le voyez ci-dessus les foulques ont des ongles bien pointus, la marche sur la glace ne leur est pas un problème.

 

I7MGES 8850 DxO

 

Des fois elles sont surprises de voir quelque chose de bizarre sous leurs pieds, et ça les laisse songeuses !

 

I7MGES_8849_DxO.jpg

 

Nos moutons Solognot et le taureau Highland Cattle mènent une vie tranquille et bien au chaud grâce à la laine et à l'épaisseur de ses poils.

 

I7MGES 8890 DxO 

 

Notre ouvrier leur apporte nourriture complémentaire et paille.

Ce bruant des roseaux mâle tente sa chance sur ce chemin. Quelque chose a dû tomber du véhicule.

 

I7MGES 8896 DxO 

 

Les pies moqueuses se retrouvent en grande assemblée sur deux arbres. Celui-ci est le plus important, à côté 4 pies et celui-ci combien en comptez vous ?

 

I7MGES 8873 DxO 

 

Un pigeon ramier se réchauffe...

 

I7MGES 8836 DxO

 

Une mésange nonnette solitaire passe d'arbre en arbre...

 

I7MGES 8859 DxO

 

Et ce héron apprécie la vue depuis le toit de cet observatoire !

 

I7MGES 8867 DxO

 

Et celui-là se camoufle.

 

I7MGES 8884 DxO 

 

Juste devant ce héron, deux foulques s'offrent un moment de tendresse...

 

I7MGES 8874 DxO

 

I7MGES 8876 DxO

 

 

Depuis un autre observatoire, un grèbe huppé se contente de capturer ce qui est à la surface de l'eau. Un canard hybride se repose et un colvert mâle reste à ses côtés. Un couple encore plus hybride !

 

I7MGES 8929 DxO

 

I7MGES 8899 DxO

 

I7MGES 8930 DxO

   

Un fuligule milouin se repose...

 

I7MGES 8925 DxO

 

Une foulque plonge dans une eau immobile...

 

I7MGES 8883 DxO

 

 

Et pour une raison inconnue, ça part en vrille !!

La tension qui n'était pas perceptible éclate. Elles se battent, se sauvent en plongeant et repartent à la charge.

 

I7MGES 8935 DxO

 

Puis deux autres arrivent et à quatre elles s'échangent des coups de griffes (que nous avions vues clairement sur la glace au début de cette rédaction).

Les photos sont dans l'ordre de prise de vue. Vous pouvez vous imaginer comment ça s'est passé.

 

I7MGES 8938 DxO

 

I7MGES 8943 DxO

 

I7MGES 8945 DxO

 

I7MGES 8949 DxO

 

I7MGES 8951 DxO

 

I7MGES 8956 DxO

 

Puis tout redevient calme.

La tension est redescendue !

 

Ailleurs, des tarins des aulnes sont dans leur arbre fétiche. Des chardonnerets élégants étaient sur leurs chardons et un pinson des arbres s'est joint aux tarins.

 

I7MGES 8975 DxO

 

I7MGES 8979 DxO

 

Fin de l'article, car ce qu'il fallait faire aujourd'hui c'était l'enregistrement des chants et voir de près les bourgeons. 

Dernière note : un insecte est venu faire "bzzzzzz-bzzzzzz" à deux reprises. Ca y est, elles arrivent !

 

Commenter cet article

corinne dumont 18/02/2013 15:36


en ce moment ,ça bourgeone et les couples se forment ,encore de magnifiques scène de vie

ECO OBSERVATEUR 18/02/2013 17:47



c'est effectivement une période propice aux observations très intéressantes. Les périodes nuptiales nous laissent des surprises dans le comportement des animaux. Ils ne le font que dans cette
période alors il ne faut pas passer à côté.


merci Corinne



Archives

Articles récents