Regardons la Nature de près

Regardons la Nature de près

Les parcs et les jardins accueillent de belles espèces animales. Utilisez les menus "CATEGORIES" et "PAGES" pour les voir vivre en Île-de-France (surtout à la Haute-Île !) et en province. Vous aussi, observez et aimez les pour la sauvegarde de notre nature.


15-5 PRINTEMPS 2012 : 30/06/2012

Publié par Olivier Hépiègne sur 4 Septembre 2012, 20:36pm

Catégories : #NATURE

 

30 juin 2012 

 

Une bonne température matinale de 16 degrés, après un jeudi particulièrement chaud (30° sur la capitale !).

 

Juste à l'entrée du parc deux pics épeiches. Celui-là a trouvé sa nourriture mais il prend une posture acrobatique à cause du lierre.

 

7MGES 9144 DxO

 

 

Samedi dernier nous pouvions voir les 5 oeufs bruns, la naissance des grèbons approche.

Effectivement. Il fallait être là pour les voir naître : 3 sont nés (2 puis un 3ème), mardi ou mercredi pour les deux premiers et vendredi pour le troisième.

Ce matin nous avons assisté à la naissance du 4ème.

 

Grâce à la gentillesse de M. N nous avons des photos et des vidéos des 3 premiers grèbons.

   

4EME-SERIE-PHOTOS 0185 

 

4EME-SERIE-PHOTOS 0188

 

Les vidéos :

 

La patience parentale à l'oeuvre : http://youtu.be/_Bd5DO23m-U

 

Une avec 3 grèbons :  http://www.youtube.com/watch?v=moZhpZ8_ZgU&feature=youtu.be

 

Lorsque le grèbon casse sa coquille il est tout de suite prêt à aller dans l'eau. Il est nidifuge.

Ce matin le 4ème a poussé ses premiers cris puis il a rejoint ses frères. Seule une différence de taille indique quels sont les aînés.

 

7MGES 9356 DxO

   

Lors du relais à l'incubation nous avons pu voir une bagarre de grèbons ! On peut même voir le grèbon couché dans l'eau avec une aile en l'air.

Le 5ème oeuf est à l'ombre du parent.

 

7MGES 9329 DxO

 

Trop petits sur l'eau ils se précipitent vers leur parent : on monte par derrière !  

 

7MGES 9365 DxO  

 

 

Il n'y avait pas que les grèbes à l'honneur aujourd'hui. Un couple de gallinules poules d'eau a eu 5 poussins. Avant elles étaient dans des endroits inaccessibles. Cette fois-ci cette famille s'est installée dans un petit bassin bien entouré de végétation pour se protéger.

 

7MGES 9230 DxO

 

Il faut un peu de patience pour les regarder. Au début je voyais un puis deux pour arriver à 5. Le cinquième n'est pas sur la photo, il a préféré rester avec l'autre parent.

 

7MGES 9232 DxO

 

La dimension de leurs doigts est impressionnante et bien adaptée pour marcher sur la tige des herbes.

 

7MGES 9208 DxO

 

7MGES 9210 DxO

 

 

A l'observatoire A1,équipé pour accueillir les handicapés, le coassement de quelques grenouilles commence. Bien placées dans l'eau j'ai pu voir leurs poches se gonfler d'air et disparaître.

 

7MGES 9163 DxO

 

 

Le couple de cygnes tuberculés a toujours son cygneau.

 

7MGES 9414 DxO

 

7MGES 9421 DxO

 

Le long du chemin en direction de la zone de pique-nique, les arbres sont l'endroit favori des oiseaux chanteurs tels que l'accenteur mouchet, l'hypolaïs polyglotte, la fauvette grisette.

 

Cette grisette est venue chercher sa nourriture, les insectes sont en grand nombre.

 

7MGES 9150 DxO

 

 

Ce tarier pâtre mâle sur un toit d'observatoire. Il est chanteur sur les points culminants tels que toit, clôture et végétation. Mais quand il voit un insecte passer à côté de lui...

 

7MGES 9245 DxO

 

Un odonate volait au ras de l'herbe mais trop près des poteaux ! Malgré sa taille ce n'est pas un problème pour lui. 

 

7MGES 9252 DxO

 

Pour avaler un gros insecte le corps prend une position la plus horizontale possible !

 

7MGES 9255 DxO

 

Fier de sa capture, il me fait face (avec les ailes encore dans le bec) puis il s'en va !

 

7MGES 9258 DxO

 

Pour l'instant je n'arrive pas à comprendre pourquoi des cygneaux disparaissent. Il y a le cercle de la vie, où la multitude de naissances permet de perpétuer l'espèce mais quel est alors le prédateur du cygne ? 

 

Une cane colvert et son petit sur un nid construit par des foulques.

 

7MGES 9422 DxO

 

Cette visite se termine par une petite montée d'adrénaline.

Aujourd'hui le martin-pêcheur est passé devant les ouvertures d'un observatoire (pas d'appareil en position !) et plus tard il arrive face à moi et passe par-dessus le toit. Aucun arrêt sur les roseaux ! Devait-il alors apporter ses captures à sa famille pour se dispenser de faire la pause ? 

 

Il y avait dans le parc des odonates, papillons et quelques martinets noirs avec des hirondelles de rivage. Mais cette année les limicoles ne sont pas présents, le niveau d'eau ne laisse pas assez d'espace pour chasser les insectes et vers dans les bords boueux.

 

Peut-être qu'avec un soleil présent tout l'été nous aurons quelques surprises... 

Commenter cet article

Archives

Articles récents