Regardons la Nature de près

Regardons la Nature de près

Les parcs et les jardins accueillent de belles espèces animales. Utilisez les menus "CATEGORIES" et "PAGES" pour les voir vivre en Île-de-France (surtout à la Haute-Île !) et en province. Vous aussi, observez et aimez les pour la sauvegarde de notre nature.


14-3 PRINTEMPS 2012 : 24/03/2012

Publié par Olivier Hépiègne sur 3 Septembre 2012, 20:59pm

Catégories : #NATURE

 

24 mars 2012

 

Ca y est !  Nous sommes au printemps.

Les fleurs sont jaunes, blanches, les bourgeons continuent leur ouvrage, les abeilles butinent.

Les papillons sont plus nombreux et les batraciens sont sortis et ils commencent leurs coassements.

 

7IMAE 6827 DxO

 

Un paon du jour

 

7IMAE 6814 DxO

 

Vu de face

 

7IMAE 6815 DxO

 

Des oiseaux, animaux plus faciles à observer, chantent tandis que d'autres commencent à se poser sur un nid. Du premier observatoire nous pouvons voir un nid de foulque parmi les roseaux.

Grâce à sa diversité la nature nous montre le passage de l'hiver au printemps sur plusieurs semaines.

Pour l'instant les passereaux sont toujours visibles sur les branches. Curieusement les feuilles, excellents protecteurs pour des êtres fragiles, n'ont pas encore fait leur apparition.

 

La semaine dernière j'entendais le "huit huit" sans voir le chanteur. Aujourd'hui il n'hésite plus à se montrer Certains mêmes se laissent approcher à quelques mètres tellement ils sont préoccupés par leurs affaires.

 

Sur le chemin de la Marne un pouillot véloce chante son "huit" dans une zone bien délimitée. Il passe d'un arbre à un autre à une belle hauteur. Le voici :

 

7IMAE 6824 DxO

 

Dans la même zone il y avait aussi deux fauvettes à tête noire. Je n'ai pas pu photographier le mâle mais la femelle s'est laissée surprendre. On la reconnait avec sa calotte rouge.

 

7IMAE 6819 DxO

 

Plus loin, vers l'un des enclos des moutons de solognot deux bergeronnettes grises. Le mâle profite de leur présence pour trouver sa nourriture. Les insectes volants sont donc sortis.

 

7IMAE 6791 DxO

 

Mais nous sommes au printemps. Les poteaux de clôture sont parfaits pour ce qu'il a à faire !

 

7IMAE 6809 DxO

 

A l'observatoire je n'ai pas revu les rouges-queues noirs et les tariers pâtres de la semaine dernière.

Au-dessus de l'entrée on peut lire le mot "Marquenterra", le concepteur spécialisé dans les aménagements de parc.

 

Devant l'une des ouvertures un pipit spioncelle cherche sa nourriture le long du bassin.

 

7IMAE 6834 DxO

 

Les grives musiciennes sont toujours aussi visibles : sur le chemin menant à la passerelle du canal et vers le premier observatoire équipé pour les personnes à mobilité réduite.

Dans le parc il y a plusieurs grives avec des tâches sur le plastron. Chacune se distingue par une organisation différente des tâches.

 

7IMAE 6723 DxO

 

 

Si l'on s'accorde un peu de temps à chaque observatoire il y a toujours quelque chose à voir.

Aujourd'hui c'est un tarier pâtre femelle sur une branche. Elle met de l'ordre dans son plumage et fait quelques étirements des ailes et des pattes.

 

7IMAE 6738 DxO

 

Pendant un court moment elle se tient sur une seule patte. Lors de la prise de vue je ne l'avais pas remarqué.

Il y a toujours des surprises quand on voit ses photos sur son ordinateur !

 

7IMAE 6742 DxO

 

Ses plumes semblent petites. La lumière les traverse, condition idéale pour apprécier leur fragilité.

 

7IMAE 6750 DxO

 

En face de cet observatoire un cygne fait son nid. Il arrache les longues herbes. Si le couple s'installe nous allons alors assister à des scènes attendrissantes. Mais n'oublions pas qu'il est agressif quand il défend les petits.

 

En faisant le bilan de la visite, les geais des chênes et les pics verts étaient les plus actifs.

Juste après avoir quitté le parking 5 geais se sont regroupés dans un arbre. Ses plumes sur la tête remplissent une autre fonction en ce moment. Que signifie redresser ses plumes ainsi ?

 

7IMAE 6694 DxO

 

Puis en arrivant vers la première zone de pique nique deux autres geais sont sur la pelouse.

Un couple ? Peut être.

 

7IMAE 6707 DxO

 

7IMAE 6710 DxO

 

La Friche est toujours fermée au public. La migration des oiseaux a commencé et la nidification ne va pas tarder. Attendons encore quelques mois.

 

Un autre chanteur au bord des bassins : le bruant des roseaux.

 

7IMAE 6765 DxO

 

On apprécie beaucoup plus son plumage quand il est posé en haut de l'arbre. Le graphisme des plumes est très joli.

 

7IMAE 6770 DxO

 

Voyons maintenant le pic vert sur un poteau de clôture. Il n'est pas là pour nettoyer le bec et encore moins pour chercher de la nourriture. Il y a un autre individu un peu plus loin. Y aurait-il une communication entre eux ou une concurrence entre deux mâles ?

De temps en temps il dresse la tête vers la gauche puis vers la droite. Je ne l'avais jamais vu agir ainsi. A défaut de voir des migrateurs je me contente pleinement de cette scène.

 

7IMAE 6879 DxO

 

Comme le geai, il redresse les plumes de la tête. J'ai l'impression que sa gorge sous le bec est gonflée !

 

7IMAE 6885 DxO 

 

7IMAE 6884 DxO

 

Et il tape du becquelques fois sur le poteau.

 

7IMAE 6869 DxO

 

L'inclinaison de sa tête lui donne un air bizarre, d'étonnement ou de provocateur ?

 

7IMAE 6858 DxO

 

En vidéo

 

 

Sur le chemin du retour un tarier pâtre mâle adulte chante en vol.

 

7IMAE 6896 DxO

 

 

7IMAE 6898 DxO

 

C'est curieux de constater que ce que l'on peut voir un jour a complètement disparu le jour suivant. Chaque jour est différent. On a l'impression qu'il n'y a rien à voir mais lorsque l'on rassemble ses photos et que l'on fait la synthèse de ses observations on rédige un extrait de la vie de la faune et de la flore dans ce parc départemental.

 

Je ne l'avais jamais fait et ce parc non loin de chez moi me donne beaucoup de satisfactions.

 

Vivement la semaine prochaine !

Commenter cet article

Archives

Articles récents