Publications et autres associations

Site photographique de toutes les espèces figurant dans ce blog

ESPECES PUBLIEES DANS LE BLOG

Des publications de la SNPN et Ligue pour la Protection des Oiseaux

Publications SNPN

Inventaire_des_mares._Bilan_2015 de SNPN

Des fiches d'identifications d'Odonate (libellule et demoiselle)

Fiches SNPN sur les Odonates

Actions de sensibilisation de SNPN

Des associations de défense de la Nature

Association LE RENARD

AGIR POUR ENVIRONNEMENT

Une association des apiculteurs

Asso défense des Apiculteurs : SCA

Un site internet dédié aux pollinisateurs : actions et réactions :

http://www.pollinis.org

Les bords de Marne

Le Marneux

A Montfermeil

aapam.fr

Idées de sorties

SORTIES DE LPO

Autres

Patricia, photographe du noir et blanc

Voyage-onirique d'Angelilie

Les tableaux de Jocelyne

Blog de Max Petitours : Des Histoires pour enfants et adultes ;-)

 

 

Publié par Olivier Hepiegne

03/11/2011

Avant de rédiger des articles sur les oiseaux tels que grèbe, foulque macroule, échassier, matin-pêcheur et bernache du Canada nous débutons par celui que tout le monde connait par sa présence gracieuse dans les lieux publics : le cygne tuberculé.

Toute la grâce du cygne apparaît lorsqu'il ouvre ses ailes. Un cliché idéal pour représenter le romantisme.

Curieusement je l'ai rarement vu ainsi dans le parc. Il est souvent à la recherche de nourriture, ou bien les ailes restent bien fermées. Y aurait-il des périodes où l'on peut le voir les ailes ouvertes ?

Le site est tranquille, les cygnes vont et viennent d'un bassin à un autre ou bien vont de la Marne au canal puis à la Haute-Île. Ce n'est pas l'espace qui manque et les bassins leur offrent suffisamment de nourriture pour séjourner.

D'ailleurs cette année nous avons été heureux de voir un couple de cygnes avoir quatre petits.

C'était une grande première à la Haute-Île.

Ce couple a choisi l'îlot flottant placé juste en face d'un observatoire. Nous ne pouvons rien manquer.

La création du nid, l'incubation, la naissance et toutes les promenades en famille !

Voici donc notre couple en train de sélectionner les herbes nécessaires au nid :

5 - Les cygnes tuberculés à la Haute-Île

Une fois le travail fini le nid occupe toute la place sur l'îlot.

5 - Les cygnes tuberculés à la Haute-Île

Ça parait disproportionné mais lorsque les herbes sont tassées le nid n'est plus aussi grand. De plus notre cygne tuberculé est l'un des plus grands oiseaux alors tout doit être à sa dimension !

Nous sommes loin de soupçonner à quel point son comportement peut changer dès le printemps. 

Ce foulque macroule s'est un peu trop approché du nid ! Le cygne le menace mais le foulque ne se dégonfle pas, il fait face !

5 - Les cygnes tuberculés à la Haute-Île

Voilà le moment tant attendu : les petits sont nés. Ils sont quatre. Comme ils ont besoin de la chaleur de leur mère nous devons nous contenter pour aujourd'hui de l'apparition de deux cygneaux.

5 - Les cygnes tuberculés à la Haute-Île

Ci-dessous vous pouvez voir comment un parent peut protéger ses quatre cygneaux quand ils croisent un couple de canards colverts.

La mère appelle ses petits pour qu'ils se regroupent et se blottissent contre elle. Comme ses ailes sont levées les cygneaux sont cachés. Les plumes arrières sont redressées en éventail, le colvert voit en fait un oiseau impressionnant et particulièrement dangereux. Alors il vaut mieux pour lui de s'éloigner !

5 - Les cygnes tuberculés à la Haute-Île

Pour cette photo : 

La mère accompagne ses quatre cygneaux et le père reste aux aguets.

Même quand un cygne survole leur espace le mâle montre clairement qu'aucun autre individu ne sera accepté en ces lieux. J'ai l'impression qu'il gonfle son torse et son cou !

5 - Les cygnes tuberculés à la Haute-Île

Les cygnes se nourrissent d'herbes subaquatiques. Le bassin est trop profond pour les cygneaux, ils attendent que leur mère remonte la nourriture.

5 - Les cygnes tuberculés à la Haute-Île

La majorité des photos montre le vol du cygne.

J'affectionne surtout ce moment car la lumière traverse son plumage, nous voyons comment les plumes sont placées sur les ailes. Comme celle-ci.

5 - Les cygnes tuberculés à la Haute-Île

Nous finissons par l'un des rares moments vus au parc : deux cygnes ouvrent leurs ailes pour la parade. C'est majestueux et nous sommes en plein hiver : cette photo date du 31 janvier 2009. Le printemps ne serait-il pas si loin ?

5 - Les cygnes tuberculés à la Haute-Île

Cette photo du 7 janvier 2012 : un couple de cygnes a fait une parade alors que le temps était pluvieux. C'était très joli à voir.

5 - Les cygnes tuberculés à la Haute-Île

Ci-dessous une vidéo d' un couple de cygnes à la recherche de leurs herbes subaquatiques :  

Maintenant que nous sommes en période automnale je prolonge cet article car il y a des ambiances sympas. Les bassins dégagent tellement de vapeur que le site change énormément.

Voici deux cygnes décidés à commencer la journée en douceur. D'abord l'étirement puis la remise en forme du plumage !

5 - Les cygnes tuberculés à la Haute-Île
5 - Les cygnes tuberculés à la Haute-Île

Il y a quelques jours deux cygnes ont fait une parade.

5 - Les cygnes tuberculés à la Haute-Île

Cet article se termine mais s'il y a des moments sympa ils seront mis à la suite.

 

Fin de l'article.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article