Regardons la Nature de près

Regardons la Nature de près

Les parcs et les jardins accueillent de belles espèces animales. Vous avez albums et comptes-rendus de visite dans les menus "CATEGORIES" et "PAGES" pour les voir vivre, surtout à la Haute-Île ! Vous aussi, observez et sauvegardez notre nature.


15-9 PRINTEMPS 2012 : 07/08/2012

Publié par Olivier Hépiègne sur 13 Mai 2012, 20:50pm

Catégories : #NATURE

 

7 août 2012

 

Au cours de cette visite 3 faits intéressants :

  • une foulque macroule et un mollusque : comment manger un animal protégé par sa coquille
  • un grèbe huppé avec deux de ses 4 grèbons
  • un couple de gallinules poules d'eau : un moment de tendresse

Une foulque a trouvé un mollusque dans le grand bassin de la Haute-Île, je crois que c'est une Limnée (Limnaea stagnalis).

Au début elle a essayé de la faire sortir de sa coquille mais devant la difficulté elle a abandonné. La technique n'est pas encore acquise. Elle est partie plus loin pour trouver sa nourriture puis soudain elle est revenue pour en découdre.

Ci-dessous quelques photos de cette scène :

 

I7MGES_0645_DxO.jpg

 

Je m'éloigne pour ne pas attirer la convoitise des autres (les foulques sont très bagarreuses !).

 

I7MGES_0647_DxO.jpg

 

Et je commence à attraper ce mollusque : la coquille est-elle dure ou comment le faire sortir ?

 

I7MGES_0651_DxO.jpg

 

Secouer la coquille pour lui faire peur...

 

I7MGES_0656_DxO.jpg

 

Mais en vain. La foulque abandonne puis revient car une chair de mollusque c'est très bon !

Changement de technique : j'attrape le mollusque !

 

I7MGES_0661_DxO.jpg

 

I7MGES_0665_DxO.jpg

 

Cette fois-ci le mollusque se colle à son bec !

 

I7MGES_0669_DxO.jpg

 

Mais la foulque a gagné, on peut voir les antennes de l'animal et il n'y a plus de coquille...

 

I7MGES_0670_DxO.jpg

 

Et maintenant un lavage du bec car la chair de mollusque laisse un liquide pas agréable !

 

I7MGES 0672 DxO

 

Un passereau que j'ai du mal à voir à la Haute-île est venu passer une bonne heure à chercher sa nourriture parmi les roseaux. Il est vrai que certains insectes aiment bien venir dans ce milieu protecteur en apparence mais aussi nourricier.

Une fauvette des jardins intriguée par le bruit de l'appareil.

 

I7MGES_0675_DxO.jpg

 

La voici en gros plan. Elle est passée des deux côtés de la passerelle. Nullement dérangée par les visites.

 

I7MGES_0678_DxO.jpg

 

Pour cette matinée le grèbe huppé avait deux de ses quatre grèbons à ses côtés. Les autres sont partis se promener dans les différents passages du bassin.

Ils sont nés il y a 5-6 quelques semaines et ils montrent une certaine autonomie.

 

Ce poisson n'est pas très combatif ! Il est tenu par la tête, un coup de queue pourrait lui sauver la vie ?

 

I7MGES_0693_DxO.jpg

 

Notons que ce grèbon a la taille presque adulte après un mois de croissance.

 

C'est amusant de voir comment les grèbons suivent leur parent. "Tu fais des étirements, je les fais;  tu fais la sieste je la fais aussi !"

 

I7MGES_0698_DxO.jpg

 

I7MGES 0699 DxO 

 

Un des gestes le plus important pour un grèbe : avaler un poisson ou une grenouille. Seule la tête bien relevée permet de glisser la proie dans l'estomac.

 

I7MGES_0706_DxO.jpg

 

 

Le troisième fait intéressant : un moment de tendresse entre deux gallinules poules d'eau.

Je ne sais pas si c'est femelle et mâle ou bien parent et enfant.

 

I7MGES_0712_DxO.jpg

 

I7MGES_0713_DxO.jpg

 

I7MGES 0718 DxO

 

I7MGES 0720 DxO

 

Fin de ces trois temps forts.

 

Au cours cette visite il y a eu la chasse des éperviers d'Europe. Au dernier moment j'ai vu passer un épervier volé au ras de la végétation.

A la Friche ils étaient deux. Pendant la prise de photos un épervier a pris de l'altitude.

Voici une photo de l'un deux. Ces rapaces n'aiment pas beaucoup la présence humaine. Ils prennent vite de l'altitude. Pour notre cas il est monté à 655 mètres selon les informations Exif.

 

I7MGES_0732_DxO.jpg

 

Pour finir cette synthèse :

  • une photo du cygneau du grand bassin. Il est toujours gris et à l'heure du repos il a montré ses ailes. Si le temps le permet nous pourrions voir sa croissance, un sujet loin d'être inintéressant.

 

I7MGES_0637_DxO.jpg

 

  • les tariers pâtres et leurs grands petits, loin d'être calmes avec eux quand il s'agit de nourriture !

I7MGES_0659_DxO.jpg

 

Fin du rapport de cette journée 7 août 2012.

Commenter cet article

corinne 07/08/2012 08:30


bonjour


Bravo pour vos observations ( que vous nous faites partager) et votre travail,car c'est une passion mais aussi beaucoup de travail.


Cependant les articles sont d'une longueur impressionnante,une publication par sortie serait plus agréable à lire.


Je suis restée sur ma faim quant au suivi de la barge à sternes.J'aurais aimé savoir si la pose des pics est efficace.Y a-t-il des petits cette année?


Quelle est la quantité de sternes sur le parc?


Pourrait-on avoir un plan du parc pour se rendre compte de la dimension des étendues d'eau?Ya-t-il d'autres plans d'eau à proximité ?Que voient les oiseaux vu du ciel?Pourquoi viennent-ils la
plutot qu'ailleurs?


Est-ce que les visiteurs restent à distance des oiseaux ou bien il y-t-il une sur fréquentation et du dérangement humain?


Quid de la population des cormorans,ont-ils trouvé un autre endroit de pêche?


Vos observations sont bien utiles pour le suivi de cette zone,elles pourraient inspirer bien des aménageurs sur l'efficacité des aménagements!


 


 

ECO OBSERVATEUR 07/08/2012 14:08



Bonjour


Effectivement je passe beaucoup de temps et la présentation n'est certainement pas la meilleure.


Je vais rechercher une autre présentation des rapports de visite, via un calendrier ou autre chose afin d'éviter une longueur interminable pour certains articles.


Vous posez tellement de questions que je ne vais pas pouvoir vous répondre via le blog. Cliquer sur Contact à droite de l'écran et je vous répondrai.


merci


 



Archives

Articles récents