Regardons la Nature de près

Regardons la Nature de près

Les parcs et les jardins accueillent de belles espèces animales. Utilisez les menus "CATEGORIES" et "PAGES" pour les voir vivre en Île-de-France (surtout à la Haute-Île !) et en province. Vous aussi, observez et aimez les pour la sauvegarde de notre nature.


12 - Des lieux d'observation pas si loin de chez soi

Publié par Olivier Hepiegne sur 22 Janvier 2012, 21:32pm

Catégories : #NATURE

Dans ce douzième article nous avons quelques espèces d'oiseaux intéressantes vivant à nos côtés. En effet nous pouvons observer ceux qui se rapprochent de nos maisons pendant l'hiver, ou mieux encore, ceux qui ont un mode de vie adapté à notre présence.

 

A Neuilly-sur-Marne

 

Les hirondelles rustiques, rue Gambetta

 

Ces oiseaux migrateurs en hiver viennent se reproduire chez nous. Ils construisent leur nid dans les coins de fenêtres, dans les granges, et autres espaces bien dégagés.

Dans notre exemple, ces hirondelles ont élu domicile sous un porche dans la rue Gambetta à Neuilly-sur-Marne.

 

7MAGE_0736_DxO.jpg

 

Cet été il y a 5 oisillons, à nourrir et plus tard ils devront assurer le renouvellement des générations.

 

Photos prises le 2 juillet 2011

7MAGE_0391_DxO.jpg

 

7MAGE_0437_DxO-copie-1.jpg

 

Le 9 juillet 2011

En une semaine les oisillons ont tellement grandi que pour suivre leur évolution il faudrait rester sur place.

Malgré leur taille et l'étroitesse du nid nos cinq petits sont toujours présents et tous aussi affamés !

 

7MAGE_0797_DxO.jpg

 

Certains ont des envies de s'envoler alors que les autres attendent le retour de leurs parents.

Celui qui est au fond du nid est-il le même ou alors font-ils un roulement ? Je pense que c'est chacun son tour.

 

7MAGE_0802_DxO-copie-1.jpg

 

Et pendant ce temps-là les parents font leurs allées et venues pour les nourrir un par un. 

7MAGE_0808_DxO.jpg

 

 

toujours l'attente...

7MAGE_0814_DxO.jpg

 

 

Quelques exercices et des gestes d'hygiène pour garder le nid propre.

7MAGE_0828_DxO.jpg

 

7MAGE_0834_DxO.jpg

 

C'est la dernière photo car je n'ai pas pu revenir la semaine suivante. Elles étaient encore là et certainement prêtes à s'envoler. J'aurais eu 7 hirondelles sur le fil électrique. Bien dommage...

7MAGE_0907_DxO.jpg

 

Dans un jardin à Neuilly-sur-Marne

 

un rougequeue noir femelle

 

7IMAG_7511_DxO.jpg

 

le mâle

7IMAG_8281_DxO.jpg

 

un pic épeiche mâle

7IMAG_8291_DxO.jpg

 

 

Dans un autre quartier de Neuilly-sur-Marne

 

un jeune rougequeue noire femelle

IMGE_3153_DxO_raw.jpg

 

Une mésange à tête noire de retour d'une mangeoire dotée de boules de graisse.

2eme-serie-9985_DxOb_raw.jpg

   

 

A Gagny

 

Ce matin 5 février 2012 je traversais un quartier pavillonnaire de Gagny. 

 Arrivent deux mésanges huppées bien identiables par leurs cris.J'en n'avais jamais vues d'aussi près. Pas d'appareil avec moi alors pas de photo pour le blog.

En hiver elles sont, comme beaucoup de passereaux, à la recherche de nourriture dans les jardins.

Parce que la frustration d'une semaine est le meilleur remède pour sortir par grand froid, je suis retourné dans ce quartier. Je suis passé par plusieurs rues. Un silence total, seuls quelques moineaux sont présents avec des merles noirs. Sur le chemin du retour, je les retrouve. Elles passent d'arbre en arbre.

Un petit indicateur de la température : la stalagmite juste sous la mésange. Il devait faire -3 degrés minimum.

7IMAE_5227_DxO.jpg

 

Pour l'instant les arbres de la rue et des jardins leur suffisent. Cette mésange est souvent visible en présence de conifères.

7IMAE_5256_DxO.jpg

 

Personnellement cette huppe m'épate. Ces mésanges se démarquent des charbonnières, bleues et à tête noire avec quelques plumes dressées au-dessus de la tête et peu colorées !

 

 

En centre ville à Vincennes

 

Un faucon que nous pouvons identifier facilement est le crécerelle.

 

Ce couple a fait son nid sur le rebord d'une fenêtre d'un château.

Il y a eu 2 petits. D'après les visiteurs, lorsqu'il y a eu une hausse sensible de la température un des petits ne se sentait pas bien. Un adulte est venu brasser l'air en battant des ailes.

Ci-dessous nos deux poussins (!!) et nous pouvons voir clairement la différence de croissance entre les deux.7IMAG 9399 DxO

 

Et c'est l'heure du repas !

7IMAG 9407 DxO 

 

Les ailes grandes ouvertes masquent les deux petits mais elle a l'avantage de montrer intégralement l'aspect supérieur des ailes. D'habitude on voit le côté inférieur.7IMAG 9408 DxO

Les plumes de la queue sont rangées et lorsque le faucon est en vol stationnaire elles sont en forme d'éventail.

 

Cette photo peut parait dure car le parent donne sa proie au poussin le plus développé. On a le droit de penser que la prochaine fois ce sera son tour. 

 7IMAG 9410 DxO

 

Est-ce une attitude qui dit "je vous ignore" ou bien " tu les vois venir ?". 

7IMAG 9418 DxO

 

Un peu d'étirement...

7IMAG 9428 DxO

 

7IMAG 9429 DxO

 

Celui de droite montre une certaine inquiétude. "Tu ne vas pas t'envoler hein ?"

 

7IMAG 9447 DxO 

 

Au cours de la semaine suivante ce jeune faucon s'est envolé et son frère a continué de grandir.

 

Dans un autre endroit

7IMAG 9358 DxO

 

7IMAG 9169 DxO

 

 7IMAG 9385 DxO

 

J'ai eu la chance de voir un jeune faucon crécerelle sur un mur. Il avait l'air d'être seul et affamé.

7IMAG 9892 DxO

 

7IMAG 9987 DxO 

 

7MAGE 0010 DxO

 

C'est plus confortable sur un arbre.

Cette aptitude à tourner la tête sur 180 degrés ou presque m'impressionne toujours autant.

7MAGE 0043 DxO

 

Et pendant ce temps un pic vert vient passer en revue toutes les pierres du même mur. Il était à cinq mètres, une grande première pour moi car ce pic est tellement farouche.

 

7IMAG 9290 DxO 

 

7IMAG 9301 DxO

 

Et la nouvelle génération n'est pas bien loin, sur un arbre.

7IMAG 9317 DxO

 

 

Tremblay en France

 

En plein centre de cette petite ville de Seine-Saint-Denis, nous avons vu des nids d'hirondelles de fenêtre et rustiques.

 

Les nids se trouvent juste dans les coins de fenêtre ou sous les toits. Les câbles contribuent également à leur développement. Nous avons également constaté qu'un restaurateur-hôtelier n'a jamais cherché à enlever le nid.

 

Les hirondelles (et les martinets) sont protégées par une loi du 10 juillet 1976. Si les fientes de ces animaux dérangent il suffit alors de poser une planche en-dessous du nid et la nettoyer de temps en temps. Ce sont des oiseaux migrateurs, il y a alors de longs mois où le nettoyage peut être fait sans gêner qui que ce soit.

 

Voici quelques photos d'hirondelles de fenêtre.

 

Ces trois nids sont bien occupées.

 

7IMAG 8728 DxO

 

 

7IMAG 8729 DxO

 

Le balai incessant des parents pour nourrir leurs oisillons. Quand ils sont très petits les parents s'occupent de la propreté du nid, plus tard les oisillons le font eux-mêmes.

 

7IMAG 8756 DxO

 

 

7IMAG 8759 DxO

 

Mais comment les hirondelles construisent leurs nids ? Elles utilsent des brins d'herbe, de la terre et de l'eau.

Il y avait un chantier à Tremblay en France. Nous avons pu voir les hirondelles de fenêtre et rustiques venir prendre leurs matériaux pour la construction et l'entretien de leurs nids.

 

7IMAG 8837 DxO

 

7IMAG 8840 DxO

 

Deux hirondelles rustiques, celle de droite tient de la boue sur son bec ! 

 

7IMAG 8849 DxO

 

Sur cette photo nous voyons bien le brin d'herbe et la boue dans son bec.

 

7IMAG 8902 DxO

 

Si vous voulez vous initier à la fabrication d'un nid vous pouvez cliquer sur ces liens.

Il s'agit d'une vidéo en deux parties :

1ère partie : http://www.youtube.com/watch?v=RHPmh6Dtvbw

2ème partie : http://www.youtube.com/watch?v=Bv92JjNZDBQ

 

Quand il y a de l'eau c'est un point de passage obligé pour beaucoup d'animaux. Ici un couple de verdiers d'Europe.

 

7IMAG 8926 DxO

  

 

Cet article est mis à jour tout au long de l'année. Si je fais de belles observations vous trouverez un texte et photos à l'appui. 

 

Commenter cet article

michel 78 20/12/2016 11:03

Merci encore de mettre en avant ces oiseaux d'ile de France.
Cordialement.
Michel

Eco-observateur 20/12/2016 11:25

On a de belles espèce. Merci pour votre visite. Cdt

corinne 01/11/2012 15:05


Merci


Vos reportages vont au delà de la vision simplement photographique.


Ils nous enseignent aussi le mode de vie des oiseaux,ils sont trés pédagogiques.


Une belle image n'est rien si elle n'est pas commentée

Archives

Articles récents