Regardons la Nature de près

Regardons la Nature de près

Les parcs et les jardins accueillent de belles espèces animales. Utilisez les menus "CATEGORIES" et "PAGES" pour les voir vivre en Île-de-France (surtout à la Haute-Île !) et en province. Vous aussi, observez et aimez les pour la sauvegarde de notre nature.


80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Publié par Olivier Hépiègne sur 31 Août 2013, 18:07pm

Catégories : #NATURE

25/08/2013

Savigny-le-Sec (Côte d'Or - 21)

Même en passant plusieurs fois dans la même zone les observations sont rarement les mêmes.

En voici quelques exemples.

L'avant-veille j'avais vu le Rougequeue à front blanc mâle. Maintenant c'est la femelle.

Les couleurs sont très différentes et on pourrait très bien penser à une autre espèce.

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Une vue du dessus d'un papillon avec un invité surprise !

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013
80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Je crois que c'est une autre espèce de papillon.

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Une espèce de criquet. Pas de camouflage mais une couleur bien visible.

A voir sa morphologie je me demande s'il a des ailes...

19/03/2016 - retour de l'expertise, c'est Euthystira brachyptera, femelle

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013
80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Rencontre avec une araignée aux couleurs jaune et noire. C'est l'Epeire fasciée ou Argiope frelon (Argiope bruennichi).

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013
80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013
80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Un papillon qui me fait penser à beaucoup d'autres sauf que la couleur n'est pas la même. Comment peut-on alors leur attribuer un nom différent si la couleur change ? Sans doute que les critères retenus ne se limitent pas aux apparences.

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Lui-aussi a des espèces bien proches par leur aspect !

Ce serait le Grand nacré (Argynnis aglaja).

16/04/2016 - retour de l'expertise, c'est Clossiana (boloria) Dia.

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Cette mouche pollinisatrice a été vue il y a deux jours, mais les photos sont bien meilleures.

Ce serait une Volucelle transparente (Volucella pellucens).

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013
80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013
80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013
80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Une forme typique d'Azuré, les couleurs varient !

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Une nouvelle espèce de mouche ? Elle est minuscule et marche plus que de voler !

02/03/2016, l'espèce est : Phaonia pallida.

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013
80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Celui-ci a des couleurs principales au centre et sur les bords des ailes des motifs simples. Le papillon de gauche ou de droite met en évidence la différence de graphisme des ailes.

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Voici une araignée qui tisse une toile avec une particularité. Il y a une construction blanche au milieu. Au début je croyais que c'était quelque chose pris dans la toile mais sa forme géométrique me fait supposer que cette araignée l'aurait construite. Ce que c'est ? J'en n'ai aucune idée !

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013
80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Je n'ai pas fait le compte des espèces de criquets et sauterelles recensées au cours de cette semaine. Cet Oedipoda sp. est encore la preuve que la biodiversité nous étonnera toujours !

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013
80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013
80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Des oiseaux pour se changer les idées !

Celui-là ? Peut-être un Pouillot véloce, mais je vais chercher une confirmation...

Il est suivi par un Rougequeue à front blanc, un mâle.

Alors qu'en mai j'avais vu le Pie-grièche écorcheur ce mois-ci il a disparu ! Devait-il continuer sa route vers le nord ?

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013
80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Ce Bruant jaune est fidèle à sa région !

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

La femelle Rougequeue à front blanc a descendu la route. Pourquoi ? Dans ce buisson il y a un petit ! Il sait voler et heureusement que tout le long il y a des arbustes épais.

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Pour finir cet article la photo d'une Buse variable. La seule vue pendant cette semaine.

La photo est prise de loin. Je l'ai suivie pour la photographier.

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

24/08/2013

Curtil-sur-Seine (Côte d'Or -21)

Malgré la pluie nous sommes allés faire un tour aux alentours de ce village. Nous avons eu l'occasion de faire quelques découvertes.

Ci-dessous des punaises se sont réfugiées dans cette fleur. Elle est quasiment fermée les mettant ainsi à l'abri de l'orage.

Ce serait des Punaises arlequins (Graphosoma lineatum).

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013
80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Une nouvelle espèce de criquet pour ma collection et un nouvel insecte qui s'est trouvé juste derrière. Il a presque les mêmes caractéristiques mais après tout il est peut-être aussi un criquet !

Compte tenue de sa taille je ne l'aurais pas découvert sans le coup de pouce du hasard.

Cette sauterelle claire minuscule serait une Conocéphale grâcieux, loin d'être au stade imago.

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013
80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013
80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013
80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Un papillon de nuit dérangé par notre passage. Photo ! Car je ne l'avais pas dans ma petite collection.

25/03/2016, retour de l'expertise, c'est Loxostege sticticalis.

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Connaissez-vous cet insecte ? C'est une Mouche-scorpion, à voir son dard on comprend tout de suite !

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Pour finir un Bruant jaune.

80 - De l'araignée au rapace : 24 & 25/08/2013

Fin de cet article.

Commenter cet article

BIED Marie 25/09/2014 23:05

Le 25 septembre 2014 : Merci pour toutes ces belles photos très intéressantes. Ici à 69800 SAINT-PRIEST, après un travail assidu et patient de 25 ans, et après avoir arboré notre jardin, de plus, ayant la chance d'habiter à l'orée d'un parc arboré par la ville il y a 20 ans, j'ai vu le nombre d'oiseaux se multiplier. L'essentiel étant de mettre à boire de l'eau propre toute l'année, été comme hiver, eau tiède nature en hiver, sans sucre ou autre, surtout pas... (soucoupes de pots de fleur posées en hauteur, celles-ci nettoyer à la brosse souvent, plus le jet d'eau en forme de cloche sur le petit bassin, celui-ci recouvert d'un grillage fin où ils marchent dessus, les écureuils aussi). Le nombre de mésanges a considérablement augmenté, (charbonnières, bleues, à longue queue, la huppée ayant pratiquement disparue, la noire vue une fois par grand froid). Les gobe mouches gris en grand nombre fréquentent le jardin sans cesse et s'amusent avec la cloche d'eau, se désaltèrent à longueur de journée, ils sont repartis vers les tropiques mardi. Les rouge-queues sont partis en même temps. Il y a aussi un couple de rouge-queues à front blanc très discret. J'ai vu aussi des fauvettes à tête noire s'amuser dans les feuilles du catalpa après la pluie en y faisant du toboggan. Bien sûr, il serait trop long d'énumérer tous les oiseaux mais je peux affirmer qu'ils reconnaissent les personnes. Par exemple, rien qu'en parlant des mésanges noires et bleues, lorsque je me promène dans le parc et qu'elles me voient, elles s'interpellent et arrivent à plusieurs pour me suivre durant toute la promenade car je leur parle et elles me répondent. Les tourterelles reconnaissent même ma voiture et se posent sur la route quand elle la voit arriver. Lors de la terrible canicule de 2003, j'étais obligée de remettre de l'eau plusieurs fois par jour dans les soucoupes, et là j'ai vu l'instinct de survie chez toutes les espèces, une hiérarchie s'était établie et des gardiens empêchaient les autres d'approcher les points d'eau. Les plus petits ne pouvaient venir qu'après les gros. Un vieux rouge-gorge s'est même laisser doucher à un mètre avec le jet d'eau et il restait là sans bouger, l'eau était pourtant chaude, il faisait 41° ce jour là... La nourriture aussi est essentielle durant l'hiver mais il ne faut pas faire d'interruption. Les mésanges huppées quant à elles se nourrissent surtout des boules de graisse en hiver. Cordialement et merci encore pour vos si belles photos et les commentaires. Marie.

Archives

Articles récents