Regardons la Nature de près

Regardons la Nature de près

Les parcs et les jardins accueillent de belles espèces animales. Vous avez albums et comptes-rendus de visite dans les menus "CATEGORIES" et "PAGES" pour les voir vivre, surtout à la Haute-Île ! Vous aussi, observez et sauvegardez notre nature.


322 - Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Publié par Olivier Hépiègne sur 10 Septembre 2017, 16:46pm

Catégories : #NATURE

09/09/2017

Météo : les averses et du soleil. Ca change !

Le temps était limité. La période se prête à faire des observations de l'habitude à l'exceptionnel.

Le résumé de ce jour est en fait simple. Ou presque.

C'est presque un camouflage. Il s'agit surtout d'une grosse poche de Chenilles processionnaires. Il y en a deux.

 

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Pendant la migration, des Passereaux peuvent retrouver leur végétation favorite. La végétation comprenant des piquants semble bien accueillante pour les Pies-grièches écorcheurs.

Pour l'instant ce sont des Fauvettes grisettes et Accenteurs mouchets. Des espèces tout à fait communes.

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Allez une question.

Qui est dans ce Saule ?

Un Epervier d'Europe, bien sûr. Un familier du parc.

Le petit bruit de l'appareil a trahi ma présence. Fatal error !

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Avec le vent on le voit mieux et son identification est plus facile.

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Le voici prendre la fuite.

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Le manque d'eau se voit. Il y a eu de la pluie cet été. Cette eau a été absorbée par la végétation en plein développement. Feuillage, fruits et nouvelles branches sont assoiffés.

Par endroit la végétation aquatique arrive à la surface. A voir si c'est la faute au bas niveau de l'eau ou bien au fait de son développement.

 

Grèbe huppé

Grèbe huppé

La nouvelle génération chez les Gallinules poules d'eau est tranquille. Même si un visiteur peut les faire fuir.

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

On enchaîne avec les rapaces engagés dans le sens du retour vers le sud.

Les Faucons hobereaux sont au nombre de deux.

Ils ont faim. Ils doivent être gras pour pouvoir voler loin et longtemps. Le nombre d'Odonates, d'Hirondelles et Martinets compte pour leur état de santé.

Ici pas d'Hirondelles et de Martinets. Mais au parc du Sausset il y a encore des Hirondelles rustiques.

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Les glands sont nombreux dans l'herbe. Ce n'est pas ça qui manque.

Je ne sais pas pourquoi ce gland a attiré mon regard. Il n'a rien d'extraordinaire. Il a bien un trou et il est grand ouvert.

D'autres glands ont un trou et ils sont entiers. Alors ce trou qui l'a fait ? Est-ce que la larve est à l'origine de cet état ? Pas de réponse à donner.

Ces arbres permettent le développement des Arthropodes. C'est ce qu'il nous (et leur) faut pour les voir chaque année.

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Lui est plus facile à repérer sur le trèfle. Un Escargot qui partira à l'identification. Sur toute la collection de photos j'en ai peu pour cette espèce vivante.

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Une autre espèce d'Escargot, je pense que c'est une Caragouille rosée. Bien installée dans le parc et toujours dans la même zone.

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

A défaut de voir les grands gabarits, un Papillon de nuit tout simple..

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Conséquence de la pluie, les Gastéropodes sortent. Les Limaces osent traverser la route.

La Grande loche (Arion rufus) est bien connue en rouge. Par contre la version orange est une nouveauté dans ce blog.

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Cette visite comprenait un rendez-vous avec un visiteur particulièrement pressé de me montrer sa découverte.

C'est quelque chose qui vit dans l'eau car il a été trouvé dans une flaque. Il est étrange car il n'a pas de tête et l'autre côté de son corps se termine par cette matière blanche.

Nous l'avons mesuré, il est proche des 14 cm. Voici quelques photos de cette étrangeté naturelle.

28/09/2017 - retour de l'expertise : c'est un Ver Nématode endoparasite des Decticelles notamment. Il est normal de le trouver dans l'eau car il y effectue une partie de son cycle. Il serait du genre Gordius.

 

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Dans peu d'eau on peut faire de meilleures observations.

L'extrémité qui semble être la queue est couverte de poils.

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Au milieu les poils ont disparu. Il y a quelques marques tout à fait visibles.

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Ici c'est la tête. Pas d'yeux et la bouche.... pas visible. Ou alors, l'arrière c'est la bouche.

Bon, je vous laisse regarder les photos suivantes pour vous faire une idée de sa découverte.

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Sur les Fleurs nous pouvons voir ce qui peut être des Coccinelles. Mais la forme du corps indique plus la Punaise.

Ils sont de forme identique et de couleur distincte.

Après une courte recherche ce serait des Punaises au stade intermédiaire 3. L'espèce serait la Punaise verte ponctuée (Nezara viridula).

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

 Nous avons également vu une possible Punaise.

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Celle-ci est un Diptère et son nom est à découvrir. L'expertise pourra certainement aider.

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Une Araignée crabe en apparence bien blottie sur la Pâquerette ou si proche en apparence.

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

C'est l'heure de repartir si je veux être à 14h au parc du Sausset.

Puisque le Faucon hobereau fait ses vols rase-mottes au-dessus du premier bassin, nous faisons un petit tour au premier observatoire.

Non, il n'y a rien.

Un coup d’œil sur les bords vaseux car les Bécassines peuvent arriver. Non, pas pour l'instant.

Par contre, une petite tête fait son apparition. C'est une Couleuvre à collier.

Quel plaisir de la revoir car la dernière capture remonte au 8 juillet 2014. Donc 3 ans passés ressemble à la traversée du désert.

Trop content de la revoir, j'ai du mal à voir par quel orifice je pourrai la photographier.

La Couleuvre sait qu'il y a du monde dans l'observatoire. Elle hésite à sortir. Elle se lance car elle a besoin de se nourrir.

 

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

La Couleuvre nous a montré comment elle cherche sa nourriture. Les Grenouilles ne sont pas là ou alors elles sont invisibles.

Nous avons eu le temps de la voir évoluer sur la terre ferme et quelques secondes sur l'eau.

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Faute de capture au bord de l'eau la Couleuvre se dirige vers la végétation.

Sa langue sort régulièrement pour que la Couleuvre détecte la présente d'une proie.

322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017
322 -  Des créatures au long corps, intrigantes ou fabuleuses : 09/09/2017

Cette visite se termine après avoir bien regardé deux créatures complètement différentes. La première est absolument étrange et intrigante. La seconde est absolument fabuleuse.

Dernière minute. Le visiteur a trouvé quelques informations sur ce ver long de 14 cm.

Vous avez ci-dessous le lien pour vous faire une meilleure idée de son identité. Pour l'instant ce n'est pas confirmé ou visé par un expert.

 

http://www.myrmecofourmis.fr/D-horribles-vers-qui-parasitent-les-grillons-criquets-et-sauterelles

 

Fin de cet article.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vincent L. 11/09/2017 13:17

Quelle belle obs et série de la Couleuvre à collier, a priori la seule espèce de serpent présente sur le site !!! Elle était grande ? Bravo... Sympa aussi le petit mâle Epervier planqué dans les saules. Pour les hobereaux c'est dur cette année avec cette météo qui n'est pas favorable pour les proies et donc eux. A ce rythme ils vont partir plus tôt que prévu. Merci !!!

Eco-observateur 11/09/2017 21:27

Ah oui je pensais bien que la couleuvre allait te plaire. C'est un réchauffement à l'envers. Le froid gêne la pause des hobereaux à la haute île. grand merci pour ta visite et ton comment Vincent :)

Archives

Articles récents