Publications et autres associations

Site photographique de toutes les espèces figurant dans ce blog

ESPECES PUBLIEES DANS LE BLOG

Des publications de la SNPN et Ligue pour la Protection des Oiseaux

Publications SNPN

Inventaire_des_mares._Bilan_2015 de SNPN

Des fiches d'identifications d'Odonate (libellule et demoiselle)

Fiches SNPN sur les Odonates

Actions de sensibilisation de SNPN

Des associations de défense de la Nature

Association LE RENARD

AGIR POUR ENVIRONNEMENT

Une association des apiculteurs

Asso défense des Apiculteurs : SCA

Un site internet dédié aux pollinisateurs : actions et réactions :

http://www.pollinis.org

Les bords de Marne

Le Marneux

A Montfermeil

aapam.fr

Idées de sorties

SORTIES DE LPO

Autres

Patricia, photographe du noir et blanc

Voyage-onirique d'Angelilie

Les tableaux de Jocelyne

Blog de Max Petitours : Des Histoires pour enfants et adultes ;-)

 

 

Publié par Olivier Hépiègne

18/02/2018

Météo : du soleil, un réel plaisir de se trouver en face de lui !

Tout se passe à côté de la Marne. C'est côté terre ferme, au milieu des Arbres.

Il y a une zone inondable, une mare et un Ru au doux nom de Ru des Pissotes. Il part de la RN34 pour finir dans l'étang de Ville Evrard. Mais de l'autre côté du chemin l'eau réapparait comme une source. Alors, je vais supposer que le Ru continue sa route en direction de l'écluse.

Un parcours pour le suivre est possible. A priori j'ai trouvé son point de départ, c'est-à-dire sa source. Comme rien ne l'indique je mets des réserves sur son lieu. Je mettrai des précisions dès que j'aurai obtenu les bonnes informations.

Voici donc un aperçu de la zone inondable

 

354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018

Et ici, le début du Ru, en tout cas le début de la balade.

354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018

Ce n'est pas une Rivière, et encore moins un Fleuve. L'eau coule paisiblement. Le suivre sera facile. Je compte bien découvrir dans son eau comme dans la végétation quelques créatures intéressantes.

Un Arbre couché et dans les creux il y a une accumulation de débris végétaux. Jetons un coup d’œil !

Première observation : une Clausilie (sans pouvoir dire son espèce). Coquille vide et on peut voir une dent à l'entrée.

354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018

Dans ce petit espace : une Limace. Minuscule, un bébé !

354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018

Depuis cet arbre une vue sympathique du Ru. Comme vous le voyez, on s'amuse à le couvrir de tronc, de bois découpé à la tronçonneuse.

Le Ru n'est pas large, il a un sillon pour être à l'aise si le débit de l'eau devient conséquent.

354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018

Par moment le chemin qui le suit est boueux. Il y a même un creusement qui aide l'eau à ne pas l'occuper davantage.

A un autre endroit je découvre d'autres Escargots sous les écorces. Il y a même une Araignée qui a réussi à prendre la fuite.

Les deux beaux spécimens sont bien vivants. Comme dans une autre sortie à la Haute-Île j'ai deux espèces avec une ouverture à droite.

A cause de leur taille je n'avais pas tout de suite vu que les coquilles étaient occupées.

Les voici posés sur une feuille de lierre. A vous de voir les différences entre les deux espèces.

354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018

J'ai trouvé sur internet un document qui peut vous initier à la découverte des Escargots. Sa présentation permet tout de suite de trouver l'espèce la plus proche

Ces Clausilies aiment plutôt l'ombre car on les trouve dans les murs ou sous les écorces d'Arbres (à terre).

Malgré la longueur de son corps la Clausilie va réussir à quitter cette feuille de Lierre. Elle nous fait la démonstration de son habilité à descendre dans le vide.

Les photos ne peuvent pas être agrandies car il s'agit d'un diaporama.
Les photos ne peuvent pas être agrandies car il s'agit d'un diaporama.
Les photos ne peuvent pas être agrandies car il s'agit d'un diaporama.
Les photos ne peuvent pas être agrandies car il s'agit d'un diaporama.
Les photos ne peuvent pas être agrandies car il s'agit d'un diaporama.
Les photos ne peuvent pas être agrandies car il s'agit d'un diaporama.
Les photos ne peuvent pas être agrandies car il s'agit d'un diaporama.
Les photos ne peuvent pas être agrandies car il s'agit d'un diaporama.

Les photos ne peuvent pas être agrandies car il s'agit d'un diaporama.

Il ne va pas prendre la fuite en empruntant le tronc d'arbre. Il va surtout se mettre sous la feuille, à l'abri du soleil.

Bien que sa coquille est sur le tronc le corps de la Clausilie va rester sur la feuille. C'est son choix !

354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018

Il peut donner l'air d'avoir des difficultés à transporter sa maison. En se mettant sous la feuille il fait là aussi une démonstration de sa capacité à se déplacer dans des endroits difficiles, comme sous les écorces ou dans les murs de pierres.

354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018

Regardons maintenant l'autre Clausilie.

Contrairement à l'autre elle n'a pas de côtes. Sa coquille est lisse et l'entrée est plutôt discrète.

354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018

En soulevant l'écorce on trouve une multitude de Cloportes. Ce sont des Crustacés. Curieux, non ?

354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018

Il pourrait être un Millepatte sans vie. Il lui manque un morceau et le corps semble vide. Comme celui d'une Exuvie.

354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018

Sous le reste d'une souche d'arbre, il y avait également un petit groupe de Vers de terre. Leurs anneaux attirent particulièrement l'attention. Il existe plusieurs espèces de Vers, avec celui--ci on peut dire que l'on a trouvé une !

354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018

Ce sera tout pour les Escargots terrestres.

Pour montrer comment vit ce Ru voici une série de photos. C'est sans commentaire.

354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018

Au milieu de son cour il y a ce qui pourrait être un mur. Peut-être un pont.

A partir de ce côté gauche le courant est moins fort. On dirait presque que l'eau est immobile.

Plus loin le Ru arrive à sa fin avec sa connexion avec le canal. Je pense, car il y a un passage sous le chemin et juste derrière se trouve le canal de la Marne.

354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018

Le Ru n'a plus beaucoup d'eau.

L'eau s'enfuit dans un passage étroit. Juste là arrive un collecteur d'eau de pluie. Il n'a rien de naturel et il en a vraiment l'air.Toute cette eau s'en va dans le canal.

354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018

Ce parcours le long du Ru m'a apporté deux grosses satisfactions :

  • par endroit il y a des larves dans des fourreaux. C'est la première fois que j'en vois de cette forme. Il a bien deux orifices mais dans quel sens avance-t-il ?
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018

Remis à l'eau la larve repart aussitôt. Maintenant je sais où se trouve sa tête.

354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
  • la deuxième découverte est ceci. Des œufs dans un liquide tel que l'on connait des Grenouilles et des Crapauds. Par contre les œufs ne sont pas nombreux et pas compacts.

Les photos partiront à l'expertise pour en savoir davantage.

354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018

Sur le retour je découvre quelques Ifs.

354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018
354 - Un Ru méconnaissable et méconnu : 18/02/2018

Pour une première fois c'est très instructif. Au printemps l'ambiance doit être différente.

Il y a vraiment du boulot. La protection est une priorité, un nettoyage à faire avec beaucoup de délicatesse car il y a des larves et des œufs, donc des créatures amphibiennes et terrestres qui comptent sur lui.

 

Fin de cet article.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

shana lilie 20/02/2018 03:07

Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). Au plaisir

shana lilie 20/02/2018 03:06

Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). Au plaisir

Corinne 18/02/2018 22:31

des oeufs de salamandre peut etre?

Eco-observateur 19/02/2018 08:12

Ce serait super !

corinne 18/02/2018 20:57

super , y a vraiment que toi pour nous interresser au déplacement d'un escargot. !
J'y ferais attention la prochaine fois que je sort.

Eco-observateur 18/02/2018 21:36

je te préviens, si tu as mal au dos, c'est mal parti ! Les chercher est un sacré exercice. Ils sont minuscules. largeur quelques millimètres et en forme de fusée. Ils se nourrissent des arbres morts, donc aucun enlèvement ne doit être pratiqué. J'espère que tu as aimé aussi la suite de l'article.