Publications et autres associations

Site photographique de toutes les espèces figurant dans ce blog

ESPECES PUBLIEES DANS LE BLOG

Des publications de la SNPN et Ligue pour la Protection des Oiseaux

Publications SNPN

Inventaire_des_mares._Bilan_2015 de SNPN

Des fiches d'identifications d'Odonate (libellule et demoiselle)

Fiches SNPN sur les Odonates

Actions de sensibilisation de SNPN

Des associations de défense de la Nature

Association LE RENARD

AGIR POUR ENVIRONNEMENT

Une association des apiculteurs

Asso défense des Apiculteurs : SCA

Un site internet dédié aux pollinisateurs : actions et réactions :

http://www.pollinis.org

Les bords de Marne

Le Marneux

A Montfermeil

aapam.fr

Idées de sorties

SORTIES DE LPO

Autres

Patricia, photographe du noir et blanc

Voyage-onirique d'Angelilie

Les tableaux de Jocelyne

Blog de Max Petitours : Des Histoires pour enfants et adultes ;-)

 

 

Publié par Olivier Hépiègne

02/02/2018

Météo : l'eau de pluie se retrouve sous la forme solide par ces grandes étendues et il n'y a pas de pause. A quand l'arrivée du soleil ?

C'est un parc Natura 2000 directement affecté par les grandes crues de la Marne. Tout comme les habitations environnantes.

Cet article a pu être publié grâce à Claude, photographe.

Ce n'est pas la première fois que l'eau couvre une grande partie.

Cette fois-ci nous pouvons vous montrer jusqu'à quelle hauteur la Marne a pu envahir le site.

Si vous ne le connaissez pas, les bassins sont bien plus bas que les chemins. Maintenant ils ont tous été remplis par le fleuve.

Merci à Claude pour son aimable autorisation.

Je vous donne un lien sur le dernier article de Corinne. Les projets de coupe d'arbres ne manquent pas à l'ouest.

L'autre écho du quartier fluvial : 2018/02 : défrichement sur les Hautes-Garennes à Mantes la Jolie

351 - Un parc Natura 2000 inondé, comme les habitations ! : 02/02/2018

Ce chemin est celui qui longe la Marne. De ce côté j'avais trouvé des Frelons asiatiques sous des écorces. Même si on peut se dire qu'ils sont noyés nous perdons aussi des Escargots, des Arthropodes au stade larvaire ou pas.

La grosse inquiétude s'affichera sur nos visages au printemps prochain.

351 - Un parc Natura 2000 inondé, comme les habitations ! : 02/02/2018

Les Highlands sont à l'aise. Pas de visiteurs pour de longs mois.

Les bancs sont presque submergés.

351 - Un parc Natura 2000 inondé, comme les habitations ! : 02/02/2018
351 - Un parc Natura 2000 inondé, comme les habitations ! : 02/02/2018
351 - Un parc Natura 2000 inondé, comme les habitations ! : 02/02/2018
351 - Un parc Natura 2000 inondé, comme les habitations ! : 02/02/2018
351 - Un parc Natura 2000 inondé, comme les habitations ! : 02/02/2018

J'ai eu du mal à situer cette photo. En fait, c'est une vue sur une zone de pique-nique depuis le chemin qui descend depuis la passerelle.

Ça semble propre... il ne faut surtout pas croire que c'est nickel. Certains déchets sont partis et le parc va récupérer ceux en amont.

Pour le personnel des parcs du 9-3 il y aura des journées de cueillette. Les visiteurs pourront également participer lorsque le parc sera ouvert.

351 - Un parc Natura 2000 inondé, comme les habitations ! : 02/02/2018

Les ruches de la Haute-Île sont aussi envahies par l'eau. Leur support n'était pas suffisant pour les sauver.

C'est la noyade ou l'étouffement, les sorties sont bloquées.

351 - Un parc Natura 2000 inondé, comme les habitations ! : 02/02/2018
351 - Un parc Natura 2000 inondé, comme les habitations ! : 02/02/2018

Les plantes meurent lorsque l'eau reste trop longtemps. Là aussi nous allons déguster !

La floraison s'annonce limitée.

 

Fin de cet article.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

patrick leasson 13/02/2018 19:43

Plutôt impressionné par les photos de ce parc que je côtoie fréquemment.
La décrue risque de réservé de nombreuses surprises a mon avis.
Les personnes entretenant ce parc doivent être marqués par cette vision de l' inondation.
Je suis solidaire avec eux
Patrick

michel 78 06/02/2018 20:40

Bonsoir, rien de comparable avec les dégâts occasionnés sur le domaine public mais pourquoi ne pas avoir sauvé les ruches.......

Eco-observateur 06/02/2018 21:16

bonjour Michel.
Les crues surprennent toujours. Je me demande à quelle hauteur maximale peut-on les surélever. J'ai toujours vu les Abeilles avec des ruches à hauteur du genou grand max.

corinne 06/02/2018 19:23

superbes photos,j'espère que les Highlands trouvent encore de quoi manger

Eco-observateur 06/02/2018 21:18

bonsoir Corinne. Claude sait les prendre et ça fait plaisir. Je crois que la Haute-Île a un point culminant. Ces animaux sont loin d'être des ruminants. A voir la végétation après leur passage il n'y a que pour les ovins. Merci pour ta fidélité.