Regardons la Nature de près

Regardons la Nature de près

Les parcs et les jardins accueillent de belles espèces animales. Vous avez albums et comptes-rendus de visite dans les menus "CATEGORIES" et "PAGES" pour les voir vivre, surtout à la Haute-Île ! Vous aussi, observez et sauvegardez notre nature.


276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Publié par Olivier Hépiègne sur 11 Décembre 2016, 13:43pm

Catégories : #NATURE

10/12/2016

Météo : du froid, du gel et de la pollution plus que regrettable !

Voici donc un résumé de la visite. Des photos et des photos faites à pied, une emprunte carbone = 0 !

 

Nous commençons par des joncs poussant juste à côté du canal de la Marne. Un endroit idéal pour voir quelques espèces d'Oiseaux fort sympathiques.... Patientons, ils vont bien venir un jour...

 

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Cet Oiseau est connu de tout le monde. Il nous accompagne le matin pour la bonne humeur et pour la photo il donne aussi du plaisir. Il est venu boire un petit coup !

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Elle essaie de passer inaperçue sur cette branche, côté friche de la Ville Evrard. Cette Buse variable est fidèle au site. Ce n'est pas dû au hasard.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Les Grives sont nombreuses et variées : musicienne, mauvis, litorne et draine.

Celle-ci est une Musicienne.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Aux cris charmeurs le Chardonneret élégant se régale, à la condition que l'on essaie pas de l'attraper pour le vendre et le mettre en cage.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

A cause du gel les Canards sont sur la terre ferme. Ca dort et ça se bouscule pour avoir une bonne place au sec.

Les zones claires sur leur plumage aident à les repérer. Il y a de plus en plus des Sarcelles d'hiver à la Haute-Île.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Un Pic épeiche en quête de nourriture. Cet arbre est parfait pour lui.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Deux passereaux visibles mais tous deux n'ont pas la même manière de se montrer. L'un cherche à vous voir et le second se cache dans les buissons. Il faut alors le suivre pour le photographier à la sortie.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Voilà les Grives (mauvis essentielleemnt) et un Passereau que je n'arrive pas à identifier.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Enfin ! Un Renard roux, j'ai l'impression d'avoir vu le dernier il y a un an. Le temps devient long quand les espèces animales se raréfient.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Ces Eglantiers attirent aussi les Mésanges bleues.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Celle-ci est une Grive litorne.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Ils cherchaient partout, surtout là où les restes de mûres sont nombreux. Accenteurs mouchets et Chardonnerets élégants festoient.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Les travaux à la Haute-Île semblent finis. On voit bien les zones créées pour la roselière.

On verra dès cet été. Si le Blongios nain ne vient pas d'autres espèces profiteront de l'aubaine. Les arthropodes ne nous sont pas visibles mais ils seront suffisamment nombreux pour y vivre et alimenter nos limicoles.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

La glace surprend plus d'un. Une Mouette rieuse repère une proie et heurte son bec sur le miroir. Ici une Corneille noire marche sur l'eau solidifiée. Elle n'est pas du tout à l'aise. C'est l'occasion de voir ses griffes.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

En trois photos l'envol d'une Sarcelle d'hiver.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Un Canard siffleur, femelle, est toujours là. C'est drôle de la voire se nourrir. Elle s'est constituée un menu : de l'herbe de la terre ferme et des déchets flottants. Alors à droite puis à gauche et je recommence !

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

La Cane siffleur est craintive. Même en compagnie de Canards colverts et de Canards chipeaux elle garde ses distances.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Ce Héron cendré a vu une proie potentielle mais en voyant sa capture dans le bec je crois qu'il a été désagréablement surpris.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Un Goéland est sans doute un Leucophée mais un expert en l'espèce dira son nom sans problème.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Alors, ce couple de Canards chipeaux va-t-il se faire un bisou du bec ?

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Pour la énième fois la Cane siffleur vient se nourrir grâce aux déchets coincés par la glace.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Mais face au Cygne tuberculé elle a un petit souci.... Il y a un rapport de poids et de caractère. Comment sortir de cette impasse ? Marcher sur la glace bien sûr !

Ses doigts palmés ne l'aident pas beaucoup.
Ses doigts palmés ne l'aident pas beaucoup.
Ses doigts palmés ne l'aident pas beaucoup.
Ses doigts palmés ne l'aident pas beaucoup.
Ses doigts palmés ne l'aident pas beaucoup.
Ses doigts palmés ne l'aident pas beaucoup.
Ses doigts palmés ne l'aident pas beaucoup.
Ses doigts palmés ne l'aident pas beaucoup.
Ses doigts palmés ne l'aident pas beaucoup.
Ses doigts palmés ne l'aident pas beaucoup.

Ses doigts palmés ne l'aident pas beaucoup.

Lui avec son long bec est une menace pour la Cane. Mieux vaut s'éloigner.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Son échec cuisant l'a calmé. Il opte la position statue et tête entre les épaules !

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

De l'autre côté du bras de terre. D'autres Sarcelles d'hiver profitent du calme. La barrière est juste à côté, la présence humaine n'est pas la bienvenue.

Curieusement ce mâle s'est éloigné puis il revient vers le bord de l'eau. En longeant du regard le bord je découvre une Bécassine des marais. Le temps d'appuyer sur le bouton et hop c'est la fuite.

276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Parce qu'il fallait rentrer je quitte ces Oiseaux pour un..... Faucon crécerelle.

Un jeu : se rapprocher progressivement. Un résumé en photos bien entendu.

Toutes les photos ont été agrandies mais la taille retenue est la même pour que vous voyez bien à quel point le rapace a été vu de près, soit moins de 20 mètres.

Le Faucon sait très bien où je me trouve. Un pas de plus il part...
Le Faucon sait très bien où je me trouve. Un pas de plus il part...
Le Faucon sait très bien où je me trouve. Un pas de plus il part...
Le Faucon sait très bien où je me trouve. Un pas de plus il part...
Le Faucon sait très bien où je me trouve. Un pas de plus il part...
Le Faucon sait très bien où je me trouve. Un pas de plus il part...
Le Faucon sait très bien où je me trouve. Un pas de plus il part...
Le Faucon sait très bien où je me trouve. Un pas de plus il part...
Le Faucon sait très bien où je me trouve. Un pas de plus il part...
Le Faucon sait très bien où je me trouve. Un pas de plus il part...

Le Faucon sait très bien où je me trouve. Un pas de plus il part...

Pour terminer cette synthèse :

  • une seconde Bécassine des marais. C'est bon la boue ! On ne sait pas ce qu'elle y trouve mais c'est certainement du BIO !
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
  • et, un Champignon tout menu au début, puis il prend une forme de parapluie avec des lamelles.
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016
276 - Ce n'est jamais pareil, la patience fait la différence ! : 10/12/2016

Fin de cet article.

Commenter cet article

Pirlouis 11/12/2016 22:59

Bonjour Olivier,

Pour le passereau à identifier, je pense resonnaitre un bruant des roseaux (à confirmer).

Cdlt.

Eco-observateur 12/12/2016 07:36

Ah ce serait une tres bonne info. Merci Pierlouis

VIVENSANG Théo 11/12/2016 16:49

Salut Olivier,

Superbes photos comme toujours, j'adore la bécassine à la fin !
Juste une petite erreur il s'agit d'une femelle de siffleur et non d'une nette rousse

A bientôt,
Théo

Eco-observateur 11/12/2016 18:03

la dernière version d'iphone me complique ta tache pour répondre à ton commentaire.
je voulais te dire merci pour ta visite.

Eco-observateur 11/12/2016 17:43

Ah que ouiiiiiii je corrige cette grosse er... confusion. Merci pour ta vidute

Archives

Articles récents