Regardons la Nature de près

Regardons la Nature de près

Les parcs et les jardins accueillent de belles espèces animales. Vous avez albums et comptes-rendus de visite dans les menus "CATEGORIES" et "PAGES" pour les voir vivre, surtout à la Haute-Île ! Vous aussi, observez et sauvegardez notre nature.


200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Publié par Olivier Hépiègne sur 30 Août 2015, 08:57am

Catégories : #NATURE

29/08/2015

Météo : une fraîcheur relative avant les 30° ! Chaud chaud après la pluie de la semaine.

Avant de commencer le résumé de cette visite à la Haute-Île, quelques infos pratiques :

Comme dans tous les précédents articles tout ce que vous allez voir est du au hasard dans un but de défendre la Nature. Valorisant ainsi la Haute-Île ou les espaces verts.

Quelques semaines ont passé depuis la dernière visite et il ne reste plus que 20 jours avant de basculer dans un autre cycle.

C'est le début des retours pour les migrateurs. Les oiseaux juvéniles vont commencer à voir ailleurs, ce sont des hérétiques.

Une rencontre de face avec un Martin-pêcheur peut être courte. Par contre une distance et quelques obstacles peuvent aider.

Aujourd'hui il y avait une distance, une clôture et une tolérance du Martin-pêcheur. Il y a des jours où en été il peut le faire.

L'eau s'est bien retirée sauf pour certains poteaux. Du coup ils facilitent la pêche du Martin-pêcheur.

Acte 1 : il est un peu loin, il s'éloigne puis il se rapproche.
Acte 1 : il est un peu loin, il s'éloigne puis il se rapproche.

Acte 1 : il est un peu loin, il s'éloigne puis il se rapproche.

Je suis derrière lui. Pas de passage de visiteurs, le moment est propice pour capter les meilleurs moments.

Acte 2 : il est sur un poteau. Une question de timing et de chance à cause de la vitesse du plongeon.
Acte 2 : il est sur un poteau. Une question de timing et de chance à cause de la vitesse du plongeon.
Acte 2 : il est sur un poteau. Une question de timing et de chance à cause de la vitesse du plongeon.
Acte 2 : il est sur un poteau. Une question de timing et de chance à cause de la vitesse du plongeon.

Acte 2 : il est sur un poteau. Une question de timing et de chance à cause de la vitesse du plongeon.

Plongeon suivant !

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Il arrive parfois que le Martin-pêcheur ait des visiteurs sur son perchoir. Ici c'est une Guêpe. Prudent il partira sur un second poteau.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Il a fait également démonstration de son habileté lors du vol stationnaire. Cette fois-ci il faut photographier, l'appareil enregistre le bon souvenir de cette scène, certes avec des imperfections mais le mouvement des ailes, les petites pattes pendantes et ce bec pointé vers le bas suffisent largement.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Il faut maintenir le doigt sur la gâchette et faire vite. Le plongeon vertical est le plus terrible ! Il est dans le cadre ou bien il est coupé, au pire "mais où est-il ?"

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Et dire que cet oiseau merveilleux est à peine plus grand qu'une main !

Parti, il faut regarder ailleurs ! Ici c'est un Pic vert juvénile. Le plumage sur le corps est encore tacheté.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Cette terre précédemment sous l'eau est le terrain de chasse des limicoles. Un Chevalier guignette passe par là. Il est aussi de toute petite taille.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Dans la série "il ne faut pas rater ces moments", un Papillon se déplace en douceur comme un planeur au-dessus des mûriers. Manifestement il ne cherche pas les fleurs.

Une fois posé il montre toute la splendeur de ses couleurs. Le Petit-mars changeant se régale sur ces mûres bien mures.

Il est du coup une nouvelle espèce pour mon suivi. Le tableau n'est pas grand mais cette espèce donne beaucoup de satisfaction. On en parle beaucoup et aujourd'hui il est juste devant à quelques mètres.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Il est peut-être farouche ou bien conciliant avec la présence humaine. Il s'est déplacé au-dessus du mûrier. Il n'a fait qu'un seul passage à l'intérieur.

Pris de profil on voit très bien sa trompe enroulée. Parfois elle est complètement rentrée.

Sa présence prolongée a permis de faire des photos et une vidéo.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Sur cette photo les couleurs de ses ailes ont changé. Elles sont presque bleues. Son nom explique bien ce phénomène.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Changement de décor.

Cet odonate se cache derrière ce fil de fer. Il a tourné de telle façon qu'il ne reste plus que les ailes.

Il dévorait sa proie, il ne faudrait pas gaspiller son repas !

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Il y a un autre Petit-mars changeant dans ce coin. A moins qu'il ait volé rapidement vers ce mûrier.

Photos et puis hop il est parti !

Eristale
Eristale

Eristale

Dans ce parc la floraison évolue selon la végétation. Ces temps-ci il y a beaucoup de fleurs jaunes et blanches sur de petites plantes.

A hauteur d'homme elles ne sont pas impressionnantes mais en regardant bien on peut faire de belles captures.

Abeille, Eristale, Guêpe, Frelon et autres espèces à déterminer.

Les Frelons sont nombreux actuellement. A cause de la pluie ou non ils vont et viennent. Ils cherchent les fleurs car les pollinisateurs sont leur nourriture.

Ici c'est un Vespa carbro.

Les Abeilles se nourrissent des fleurs et les Frelons s'en nourrissent. Le Frelon est alors un prédateur.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Dès que la température a monté, les Papillons Colias sont les premiers à voler. En l'état je ne sais pas si c'est un Souci sur des fleurs de Buddléia. Cet arbre offre ses dernières fleurs et les pollinisateurs sont aussi moins nombreux. Dans cette organisation la quête des pollinisateurs s'oriente vers de petites plantes.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Un pollinisateur aux yeux de même forme que l'Abeille ou par opposition aux mouches !

Son corps comprend 3 parties aux proportions et formes différentes. Son nom ? Inconnu et niveau de pollinisation ? indéterminé mais il est un acteur du développement de la flore. Et pourquoi pas une espèce à l'origine de nos fruits et légumes vendus au marché !

On le retrouvera un peu plus loin. Il était avec d'autres pollinisateurs et les Frelons sont arrivés, attirés par cette abondance de nourriture !

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

En apparence il est comme un Frelon mais de face c'est l'un de ces arthropodes classés "diptère" ! En le photographiant de près je ne prends pas de risque.

A l'ombre je peux découvrir les couleurs de son corps. C'est une Volucelle bien étonnante. Peut-être une nouvelle espèce !

Grand merci à A. Ramel pour l'identification de plusieurs espèces publiées dans cet article particulièrement varié.

C'est une Volucelle et la 3ème espèce pour ce parc : Volucella inanis. C'est une femelle

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Elle, aussi, ne pique pas. Elle est minuscule et adorable. Pollinisatrice de surcroit !

C'est une Éristale, plus précisément Xanthogramma pedissequum

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Si cette Sauterelle verte est une espèce protégée je serai alors ravi de connaître son nom et d'apporter ma petite contribution à la valorisation de ce parc labellisé Natura 2000.

Sur la base de cette photo ce serait un Ruspolia, une espèce protégée en Île de France. Pour l'ANCA ce serait un Conocéphale gracieux femelle (Ruspolia nitidula).

C'est vrai que l'on classe les zones naturelles mais quelles sont les espèces animalières vivantes ? Je n'ai pas de réponse mais certainement que le concours de visiteurs apportera une réponse plus approfondie. La liste des espèces d'arthropodes est trop gigantesque pour dire tout de suite ce que l'on peut voir.

Cette Sauterelle est photographiée dans cette plante mais uniquement parce qu'elle a fui. Le coup de chance car la forme de sa tête est différente. Ses mandibules sont en retrait contrairement à d'autres espèces. De plus la longueur de ses antennes est plus courte.

C'est une femelle car l'extrémité de son abdomen a un oviscapte rectiligne.

Sur la dernière photo la posture de sa patte arrière montre à quel point elle a de la souplesse. Personnellement je ne pourrai pas le faire.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

La marque d'affection de ce Papillon : se poser sur mes affaires et voyager ensemble. Cool !

Ce serait un Azuré de la Bugrane.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

C'est le moment de vous montrer les Frelons en tant que prédateurs !

Une Abeille en fait les frais. Elle s'est fait surprendre.

Un autre Frelon est arrivé mais il n'y a pas de partage ! A un moment donné on voit un morceau d'abdomen tombé ! Son pauvre corps est parti à la découpe.

13/11/2015, A Ramel a identifié le Frelon : Vespa carbro.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Vue de près cette plante a une forme ravissante. Les fleurs pendent et les pollinisateurs se régalent ! Par contre je ne peux pas dire si tous les plantes et arbres ont la même quantité de nourriture à donner. On peut supposer que tout n'est pas égal.

On retrouve notre "Guêpe" à l'ouvrage. C'est une Sphécide, plus précisément Isodontia mexicana.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Juste à côté des fleurs jaunes un Odonate se pose non loin de là.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Le soleil fait sortir les Criquets et Sauterelles. Celui-ci est nouveau et en plein milieu d'un chemin. Il se réchauffe comme nous on peut le faire sur une chaise longue !

C'est un criquet Oedipa sp., l'espèce ne peut être identifiée.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Lui-aussi utilise le fil de fer pour se cacher. Cette photo montre bien la position des deux paires d'ailes et cette couleur bleutée au-dessus des pattes. Épatant !

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Pour finir cet article quelques oiseaux pris dans des conditions parfois pas faciles.

Ils son nombreux et profitent de l'abondance d'odonates pour se nourrir. Les mouches sont bien présentes. Elles forment un nuage que les Gobemouches gris et noirs affectionnent.

Aujourd'hui je n'aurais vu que les Gobemouches noirs. Mais j'ai un doute, quelque chose me dit que le Gris est dans le lot des photos.

Merci à Olivier pour confirmer que les deux premières photos montrent des Gobemouches gris.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Si les odonates sont nombreux au-dessus de l'eau il y a quelque part caché leur prédateur. Parmi les oiseaux on trouve le Faucon hobereau.

La photo manque de netteté sur l'animal mais j'aime bien la position de ses ailes et de sa queue. L'acrobatie est son point fort !

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Juste à côté d'une zone de pique-nique deux Gobemouches noirs se régalent. Ils attendent depuis leur perchoir le passage d'une mouche. C'est rapide et difficile à photographier.
Ils n'ont pas volé leur nom !

Ici c'est bien un Gobemouche noir, en contre-plongée.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Parmi les passereaux permanents chassant à l'affût : le Pouillot véloce.

Dans ce chemin il y a un nuage de moucherons. Il les capture en vol.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

La Bécassine des marais me voit très bien mais elle ne veut surtout pas s'arrêter de festoyer. Elle fouille dans la terre puis elle nettoie son bec dans l'eau.

Elle est grande sur la photo mais en réalité elle est aussi petite que le Chevalier guignette.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015

Fin de cet article. et un petit supplément !

Le lendemain une quinzaine de Cigognes blanches ont survolé la Haute-Île.

Merci à Claude F. pour son sens de l'observation et son droit de publier l'une de ses photos.

200 - La Nature donne beaucoup ! Regardons la ! : 29/08/2015
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Coléo-fan 31/08/2015 23:10

Bonjour,

ça fait un moment que je n'ai pas commenté ! La série du Martin est réellement superbe ! Pour les espèces on a bien le petit mars changeant Apatura ilia, il est superbe et en bon état ce qui est plutôt étonnant vu comme on est tard en saison . Pour la sauterelle il s'agit bien de Ruspolia nitidula sans problème. Les libellules me semblent bien être des Orthetrum cancellatum. Le criquet me semble être Oedipoda caerulescens, l'oedipode bleu, protégé également en île de France (même si les deux espèces sont plutôt communes..). Ses ailes étaient-elles bleues ?

ECO OBSERVATEUR 03/09/2015 08:51

C'est noté mais en général l'odeur est informé des captures. Le mnhn est au courant. Mais encore faut il que les espèces soient toutes identifiées. Snpn est courant pour les odonates. Je ferai l'apatura ilia.

Coléo-fan 03/09/2015 08:30

Pour les espèces que vous observez, n'hésitez pas à rentrer les données dans le cettia ! (la donnée de l'Apatura ilia notamment est intéressante, je l'ai vu hier également !)

ECO OBSERVATEUR 02/09/2015 20:05

J'ai du mal à voir ce bleu de petite taille quand il vole. Son vol fut très court. Doc très compliqué pour moi. Le débat s'annonce long pour ces classifications des espèces. Je comprends ce que tu défends.
C 'est noté pour la détermination de l'espèce.
Merci m'sieur !

Coléo-fan 02/09/2015 18:58

Petit problème dans l'écriture du précédent message, désolé !

Je disais donc que ce sont ses ailes qui sont bleues, lorsqu'il saute il a tendance à le déployer pour aller plus loin, c'est à ce moment qu'on les voit bien.

La notion de protection est parfois un peu étrange, car les protections ne sont pas toujours faites par des naturalistes. Certaines espèces sont rares mais pas nécessairement en danger, et inversement. C'est la raréfaction du milieu qui devrait conditionner la protection ou non de la bête ET de son milieu (ce qui n'est pas le cas pour beaucoup d'espèces "protégées"...reste à savoir de qui il faudrait réellement les protéger)

La Leucorrhinia caudalis oui ! Merci !

ECO OBSERVATEUR 01/09/2015 07:47

Bonjour Coleo
Je n'ai pu voir le bleu. S'il est très visible alors non. Merci pour tes infos techniques. Comment avoir communes et protégées a la fois ? Une combinaison difficile à comprendre. J'ai eu l'article sur la nouvelle espèce d'odonate pour le département. Bravo !

Archives

Articles récents