Regardons la Nature de près

Regardons la Nature de près

Les parcs et les jardins accueillent de belles espèces animales. Vous avez albums et comptes-rendus de visite dans les menus "CATEGORIES" et "PAGES" pour les voir vivre, surtout à la Haute-Île ! Vous aussi, observez et sauvegardez notre nature.


181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Publié par Olivier Hépiègne sur 31 Mai 2015, 13:05pm

Catégories : #NATURE

30/05/2015

Météo : bien sympa ! Même si les nuages ont un peu caché le soleil !

Le parc la Haute-Île fait 65 ha. Tout ce que vous pouvez voir et lire vient essentiellement de ce parc.

Il y a un projet de "Central Park" dans le Parc Georges Valbon pour une superficie de 70ha environ.

Si ce projet se réalise c'est comme si on rayait de la carte la Haute-Île : espaces de jeux, oiseaux, ovins, bovins, amphibiens, arthropodes, reptiles et autres mammifères.

Pour montrer votre désaccord vous avez la possibilité de participer au pique-nique prévu chaque dimanche et signer la pétition dont l'adresse figure sur le site de Petitions24 :

http://www.petitions24.net/stop_au_projet_central_park

Vous pouvez écrire à l'association de défense : parcgeorgesvalbon@free.fr

Retour à notre cher parc Natura 2000 !

Un grand merci à Alain Ramel pour sa participation à l'identification des arthropodes. Il a un site que je ne peux que vous recommandez :

www.aramel.free.fr

Ça commence tout de suite très bien !

Ce Bourdon a oublié de regarder sa montre ! Il est resté scotché sur la fleur. Cette plante, une Consoude, se trouve dans la friche de Ville Evrard. Caressons l'espoir que ces ha seront rattachés à la Haute-Île !

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

C'est une curieuse plante, ses feuilles peuvent contenir de l'eau de pluie. Les oiseaux peuvent alors en profiter.

Plus cette plante est haute plus son bar a des niveaux. Ici il sert de l'eau sur 3 niveaux.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Le premier mammifère de la journée ! Cet Écureuil roux change de coin.

"Je pose et je cours - à toi de faire, prends moi en photo !"

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Il avait plu la veille et voici les gastéropodes de sortie ! Sa coquille aurait-elle des veines ?

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Cette Coccinelle d'Asie finit sa nuit.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Une autre espèce d'escargot, sa chaire est plus foncée.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Et de 3 ! (le Petit-gris vu mais pas photographié, désolé...). Après avoir vu deux Escargots de Bourgogne je préfère en rester là !

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

C'est certainement la meilleure photo de Fourmi. On peut voir les poils de son abdomen, ses deux antennes et ses yeux. Il reste maintenant à déterminer son espèce.

Alain Ramel a pu identifier le genre : Camponotus. Pour indiquer que l'on ne peut pas aller au-delà on l'écrit sous cette forme : Camponotus sp.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Je ne sais pas à quelle espèce il appartient, les dessins sur sa coquille sont inhabituels. Pas facile de le photographier parmi les feuilles.Quand il y a une menace il rentre ses antennes, ses yeux et son corps dans sa coquille.

Ça pourrait faire "et de 4 !".

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Aujourd'hui un couple de Sternes pierregarins est arrivé au parc. Elles survolent les bassins et se posent sur la barge. Oh ! Une deuxième nichée après celle de 2014 ? Ce serait alors la première fois à la Haute-Île.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Elles ont trouvé un territoire et des Mouettes rieuses passent. C'est la chasse ouverte aux intrus !

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Les Fauvettes grisettes sont très actives. Elles n'arrêtent pas de remplir leur bec d'odonates et d'autres insectes (Asticots ?)

Celle-ci essaie d'attirer l'attention dans les Saules.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Je n'ai pas pu compter les Cygneaux, mais on peut tout de suite constater que leur père est agressif. Pour preuve, il change de bassin pour éliminer toute espèce supposée dangereuse pour sa progéniture.

Le voici à l'atterrissage. Il manque le son pour démontrer à quel point il utilise son physique.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Ces poussins Foulques macroules ont tout de même un aspect mignon !

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Cette tortue profite du soleil. Elle n'est pas définitivement une Tortue de Floride telle que nous connaissons et constatons avec regret dans de nombreux lieux. Son identification est assez difficile, sans doute que cette photo sera la bonne !

Le retour de l'ODBU a été très rapide. C'est une Emyde lépreuse (Mauremys leprosa). Je l'aurai toujours vue au même endroit. Pratique et sur la terre ferme on la voit presque complètement.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Ce Pic vert me voyait bien et il avait une idée en tête. Mais il n'avait pas prévu qu'un visiteur pouvait se trouver juste à côté.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Il prétend avoir le plus beau plumage du coin ! Il se manifeste et il a obtenu l'arrivée de deux Faisanes de Colchide.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Malgré ses atouts je préférais la Rousserolle effarvatte chanteuse. Elle faisait aussi un court saut au-dessus de la roselière puis partait dans un coin où son nid pourrait être construit.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Nous avons bien eu la première nichée de Grèbes huppés. Ils ne sont pas nés récemment. Ils ont toujours leur plumage rayé en noir et blanc.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Le contre jour était important, c'est la seule bonne photo et j'espère les revoir dans de meilleures conditions.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Pour voir ces différentes espèces d'oiseaux je me suis déplacé dans un grand espace et la végétation a changé plusieurs fois.

Voici donc une sélection de ces créatures qui risquent gros quand elles doivent accomplir leur devoir.

Leur nom n'est pas toujours précisé, l'essentiel est de les regarder et observer la diversité de leur corps.

C'est justement la force des arthropodes : être très différent des uns des autres.

Le premier appartient à la famille des tenthrèdinides, au genre Macrophya. L'espèce n'est pas identifiée.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
Regardez la longueur interminable de ses antennes. Un possible Sericostoma personatum.

Regardez la longueur interminable de ses antennes. Un possible Sericostoma personatum.

 Genre :  Melanostoma sp. - mâle
 Genre :  Melanostoma sp. - mâle
 Genre :  Melanostoma sp. - mâle

Genre : Melanostoma sp. - mâle

Un couple de Némusiens (Lasiommata maera adrasta). Une première capture pour cette espèce ! Super.

Un couple de Némusiens (Lasiommata maera adrasta). Une première capture pour cette espèce ! Super.

Celui-ci appartiendrait à l'ordre des Hyménoptères, à la famille des Ichneumonidae. Et je n'en sais pas plus.

Ce n'est pas trop ça. Cette créature appartient à la famille des Tenthèdinides.

A. Ramel a pu identifier jusqu'à l'espèce : Tenthredo annulata.

Des ailes et mais aussi des pattes de sauteuses, comme celles du criquet !
Des ailes et mais aussi des pattes de sauteuses, comme celles du criquet !

Des ailes et mais aussi des pattes de sauteuses, comme celles du criquet !

Une mouche mais laquelle ? Il y a des milliers d'espèces.

En l'état c'est un Tachinide - mâle.

Une Salticidae est à table. Elle a sauté sur sa proie, sa technique de chasse efficace et pour l'instant il ne reste plus qu'une aile et des pattes côté droit. Bon appétit !

Je crois reconnaitre le Saltique chevronné (Salticus scenicus).

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Bientôt elle deviendra une Coccinelle d'Asie.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

La semaine dernière c'était un cocon opaque et aujourd'hui c'est une poche de soie et... nous verrons la suite la semaine prochaine !

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Les Fourmis ont des constructions différentes, si leur espèce est en fonction je pourrais alors les découvrir.

Certaines ont une sortie avec enceintes à même le sol et d'autres utilisent les clôtures pour construire un château (pour l'avoir au complet il faut prendre deux photos) !

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Un Oedemère aux belles cuisses ! C'est un Oedemère noble et mâle (Oedemera nobilis).

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Un Tircis, très présent dans les zones ombre/soleil.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Une Punaise vue également l'an passé. Ce serait la Punaise Corée marginée (Coreus marginatus).

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Une fleur jaune de taille ordinaire et pourtant, des pollinisateurs peuvent y disparaitre et se couvrir de pollen. Puis elle passe à la fleur d'à côté.

Est-ce sans danger ? C'est un Halictide appartenant au genre Lasioglossum. L'espèce n'est malheureusement pas identifiable..

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Si une tige a une forme bizarre dans un endroit isolé, on peut alors la regarder de près. Ne serait-ce pas une poche d’œufs ?

Retour d'expertise, A. Ramel a pu identifier jusqu'à la famille. Le nom de la plante aurait pu aider. Un insecte parasite est à l'origine de cette poche. Il appartient à la famille des Cochenilles.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Les Agrions ont des formes presque identiques et les segments de leur abdomen diffèrent. J'y verrais bien un Agrion élégant. Ce n'est pas la bonne réponse, ce serait plutôt une Agrion jouvencelle (Coenagrion puella). Là j'ai fait une nouvelle capture !!

Voir le commentaire de Coléo-fan pour plus d'infos sur les demoiselles.

SNPN confirme bien cet odonate !

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

C'est un pollinisateur et un diptère. Le vol a le bruit de la mouche. On croit la reconnaitre en vol mais le battement des ailes surprend. "Mais c'est une mouche !".

C'est le Syrphe du Groseillier (Syrphus ribesii). Merci Sylvie !

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Il pourrait être un Bourdon cul-blanc. Mais je suis prudent. C'est sans nom.

14/01/2016, c'est Bombus sp

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Pendant que je suivais ce pollinisateur il y avait une abeille ouvrière sur la fleur d'à côté. Un battement d'ailes particulièrement bruyant détourna mon attention.

Voici la première photo : une araignée-crabe l'a attrapée. Elle est presque aussi jaune que la fleur. Elle lui injecte un produit qui va liquéfier l'intérieur de son corps pour pouvoir la manger.

Malgré cela l'abeille cherche à butiner la fleur. Pas pour longtemps.

L'abeille ouvrière finira par être emportée par l'araignée sous la fleur.

Cette araignée-crabe serait une Thomise variable (Misumena vatia).

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Comme l'autre mais une autre espèce de diptère pollinisateur. Quand on entend une mouche venir il faut bien la regarder.

Ici c'est l’Éristale des fleurs (Myathropa florea), une autre espèce de Syrphe. Déjà photographiée sur ce site.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Un autre Oedemère noble aux belles pattes arrières. C'est le début de leur activité dans le parc.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Elle est absolument mignonne ! Une Abeille solitaire ?

En l'état un Halictide.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Des yeux de mouche au corps magnifique !

C'est un Syrphide, l'espèce est Xanthogramma pedissequum.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Un Oedemère mais sans les pattes musclées. La même espèce ou une ressemblance ?

Ce serait un Psilothrix viridicoerulea, déjà photographié à la Haute-Île. Ou bien est-ce un Oedemère noble femelle (Oedemera nobilis) ?

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

J'ai failli passer à côté ! C'est en regardant un pollinisateur que je découvre cette araignée toute étirée. Elle n'est pas sur sa toile mais sur une seule feuille. Il y a quelque chose entre ses pattes aux formes tout à fait curieuses, surtout les antérieures.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Sans doute la même ou sa sœur ! L'angle de vue n'est pas le même, on gagne plus en détails avec ce Syrphe.

Un Syrphide, l'espèce est Xanthogramma pedissequum.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

J'ai peut-être fait une nouvelle capture avec cet odonate.

En fait c'est un Agrion élégant.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Un autre escargot, ni Bourguignon ni Petit-Gris ! Qui est-ce ?

Une 5ème espèce ?

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

La feuille n'est pas grosse et elle aussi ! Une butineuse solitaire ?

Sous cet angle c'est impossible de connaitre l'espèce. Au mieux un Halictide.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Dans la même fleur deux abeilles !

Ce sont des halictides appartenant au genre lasioglossum. L'espèce ne peut pas être déterminée.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015
181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Un Bourdon cul-blanc vu du dessus.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Une mouche, oui mais ses ailes sont très jolies !

C'est un Tephritis divisa.

181 - Sur fonds jaune et fonds vert : 30/05/2015

Fin de cet article.

Commenter cet article

Coléo-fan 31/05/2015 19:17

Bonjour Olivier,

encore de jolies observations ^^ la première demoiselle n'est pas Ischnura elegans mais Coenagrion puella (reconnaissable entre autres par la tâche noire en forme de "U" sur le 2ème segment abdominal). Par contre la seconde demoiselle est une Ischnura elegans, à priori de type B, ce qui correspond à une autre coloration. On trouve toutes les variations sur le parc (type A, B et C).
Le coléoptère est bien Oedemera nobilis, mais c'est une femelle c'est pour ça qu'elle n'a pas les fémurs enflés. Mais il y a au moins une autre espèce sur le parc dont le nom m'échappe, plus petite et tirant un peu sur le gris, et dont les élytres ne sont pas divergents mais se touchent. On le voit très fréquemment sur les fleurs de pissenlit.
Les jeunes grèbes étaient sur le dos de leur mère le 11 mai dernier, j'avais pu les y photogrphier

ECO OBSERVATEUR 31/05/2015 20:09

bonjour Coléo-fan
merci pour tes précisions, en conclusion je dois photographier tous les odonates et les voir sur ordi. S'approcher des demoiselles a un risque : les faire partir. C'est passionnant et chronophage. C'est tellement chouette !
pour le coléoptère auquel tu penses : est-ce la lépture noire ? ou Psilothrix viridicoerulea ? Pour moi ce sont les premières captures de cette famille, sans doute que j'en verrai prochainement.

Archives

Articles récents